//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / Cinema Paradiso, piège à badauds ou eldorado bobo ?

Cinema Paradiso, piège à badauds ou eldorado bobo ?

AFFICHE CINEMA PARADISO

Sur le papier – ou plutôt sur le site – le concept en mettait plein les yeux : sous la nef du Grand Palais étaient projetés films cultes et nouveautés – écrans géants, champagne et stands de fooding à la pointe (version végétarien/sans gluten ou bien Top Chef avec Jean Imbert). Ce qui a semblé faire du Grand Palais et du Cinema Paradiso, pendant 10 jours, l’une des « places to be » des Parisiens branchés en ce début d’été.

Parmi les grands classiques projetés sur un écran de 15 mètres cette année : The Big Lebowski (1998), American Beauty (1999) ou Massacre à la Tronçonneuse (1974). Quelques films récents également : Entourage en avant-première, le documentaire Amy (2015) sur la chanteuse prodige au destin tragique ou encore Mommy, l’un des chouchous cannois de Bulles de Culture en 2014.

Dès 19h, les portes sont ouvertes et la queue de parisiens bien informés, de touristes curieux ou de c******* cinéphiles s’allonge et déborde sur l’avenue Winston Churchill. Quelques chanceux « sur la liste » peuvent éviter de piétiner sous le soleil, mais les autres doivent s’armer de patience.

A l’intérieur, le choix d’activités est large : bowling sponsorisé par Chanel, babyfoot Bonzoni ou séance de Just Dance offerte par Coca-Cola. Une véritable leçon immersive de sponsoring par les grandes marques.

Pour participer aux activités, prendre un verre ou commander un sandwich vegan, il faut également aimer faire la queue… Heureusement, Orange prête des batteries externes pour smartphones pour jouer à Two Dots/Candy Crush/2048 (choisissez votre camp).

Cinema Paradiso, c’est bien mais c’est plein !

Mk2 Cinema Paradiso - image
© Lauriane Nicol
Bulles de Culture

Au-delà de ces activités légères qui pourraient être agréables si l’on ne souffrait d’une légère agoraphobie, reste quand même le cinéma.

Deux grandes salles sont installées sous la nef. Les écrans sont gigantesques et le cadre est quand même assez splendide.

Les premiers rangs sont des lits, placés dangereusement près de l’écran (dommage pour une place payée 180€).

Plus on s’éloigne de l’écran, moins les places semblent confortables – avec la moins chère à 22€ tout de même…

Précision importante : il faut parvenir à se procurer un casque, qui offre un son correct et couvre bien les bruits parasites (attention à ne pas se tromper de fréquence, vous entendriez le film de la salle d’en face !)

L’écran impressionnant sous la nef

Mk2 Cinema Paradiso - image
© Lauriane Nicol
Bulles de Culture

 Après le film, la soirée continue sur le dancefloor avec des DJs qui font le show. Avouez qu’on n’a pas tous les jours l’occasion de danser au Grand Palais !

Sponsorisés jusqu’au bout de la nuit, vous pourrez même rentrer chez vous à l’œil grâce à un partenariat avec Uber…

Ce Cinema Paradiso est donc un événement très bien marketé, un peu surfait et surtout très bondé.

Donc pour l’an prochain, si vous avez trop d’argent ou de bons amis, n’hésitez pas : c’est toujours un plaisir de découvrir un film ou de revoir un grand classique dans un lieu insolite et mythique.

En savoir plus :
http://www.mk2cinemaparadiso.com/ (site officiel de l’évènement)
https://www.facebook.com/mk2CinemaParadiso (Facebook officiel de l’évènement)
https://twitter.com/cinemaparadiso (Twitter de l’évènement)
– Mk2 Cinema Paradiso a eu lieu du 16 au 26 juin 2015 au Grand Palais (Paris, France)

Lauriane N.

Lauriane N.

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Cinéphile dilettante, j'aime qu'on me raconte des histoires.

Top 3 Cinéma : "Mulholland Drive" (2001), "Mommy" (2014), "Volver" (2006)
Lauriane N.

Laisser un commentaire