//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / Masters of Sex saison 3, du sexe à l’amour…

Masters of Sex saison 3, du sexe à l’amour…

Masters of Sex_301_0176.R
© 2015 Sony Pictures Television Inc. All Rights Reserved.
Dès le 14 juillet 2015, le docteur Masters (Michael Sheen) et son acolyte, Virginia Johnson (Lizy Caplan), reprennent du service pour la 3ème saison de Masters of Sex diffusée en US+24 sur OCS City.

Synopsis : Cela fait maintenant plusieurs années que les deux protagonistes sont sur leur étude comportementale destinée à comprendre comment fonctionnent les envies sexuelles. Au fil de leurs recherches, ils sont tombés dans des travers en se prenant comme cobayes pour leur projet. Cependant, la frontière est mince entre le professionnalisme pur et la naissance de sentiments.

Une chronologie qui s’installe à nouveau

Après un saut dans le temps qui a étonné plus d’un dans la seconde saison, l’ordre chronologique de l’histoire s’installe à nouveau dans ce début de troisième, laissant le spectateur reprendre ses marques et finir de découvrir l’évolution de chacun des personnages. Si les années ont passé, les enjeux n’ont guère évolué. Ils sont même plus intenses à l’approche de la publication de l’étude qui va faire grand bruit dans le milieu médical.

© 2015 Sony Pictures Television Inc. All Rights Reserved.
© 2015 Sony Pictures Television Inc. All Rights Reserved.

Une complexité dramatique basée sur les ressentis personnels 

Si nos scientifiques sont au bord de la réussite professionnelle, ils sont dévastés sentimentalement. Masters n’arrive pas à nouer un lien avec sa famille qu’il délaisse peu à peu. Virginia, célibataire assumée, se rend compte qu’elle ne pourra pas élever seule ses enfants, qui ont besoin d’une figure paternelle.

Aussi, le premier épisode est l’occasion de réunir dans une maison de vacances l’ensemble des personnages centraux. On y mélange drôlement les fratries et on constate que chacune possède ses propres manques affectifs. Des situations cocasses se créent. Par exemple, Masters s’occupe d’aller chercher des tampons pour la fille de son assistante, alors que Virginia prend le rôle de “tante” auprès des enfants du médecin.

La complexité dramatique devrait donc s’intensifier au fil des épisodes. Elle va créer un bazar monstre dans la psychologies des protagonistes, notamment si on se concentre sur la fragile Mme Masters, épouse du médecin.

Masters of Sex_301_1678.R
© 2015 Sony Pictures Television Inc. All Rights Reserved.

Un visuel réussi 

La série est toujours aussi brillante sur le plan visuel. Elle adopte un aspect cinématographique exceptionnel grâce à une image très travaillée. La lumière filtrée se modernise au fur et à mesure que les époques se succèdent. La photo devient également de plus en plus sombre comme pour illustrer cette ambiguïté dans les sentiments des personnages.

© 2015 Sony Pictures Television Inc. All Rights Reserved.
© 2015 Sony Pictures Television Inc. All Rights Reserved.

Une saison 3 pour dynamiser la série

On souhaite néanmoins que cette saison redynamise le concept novateur de la saison 1. Dans la 2, les personnages étaient d’audacieux scientifiques qui ne cessaient de se battre pour faire avancer la science. En saison 3, la nouveauté est passée, il faut donc trouver de nouveaux enjeux pour nos héros.

Le but est d’essayer de dépasser cette intrigue relationnelle entre nos deux scientifiques qui s’était installée en fin de saison 1 et qui trainent désormais depuis trop longtemps.

Les spectateurs vont-ils être scotchés à leurs sièges pour cette saison 3 ?

À suivre….      

Regardez dès maintenant le premier épisode de la saison 3 en exclusivité grâce à Allociné : 

En savoir plus

Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire