//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / THEATRE / #Avignon2015 – Le Réserviste, théâtre et débat au Théâtre des Doms !
Le Réserviste - affiche
Le Réserviste

#Avignon2015 – Le Réserviste, théâtre et débat au Théâtre des Doms !

Le Réserviste - afficheIl y a des pièces qui questionnent frontalement nos sociétés contemporaines, cette année, c’est avec Le Réserviste mis en scène par Antoine Laubin du collectif De Facto que nous nous sommes interroger sur le sens du mot « travail ». Un deuxième coup de cœur de Bulles de Culture pour ce texte de Thomas Depryck, présenté au Théâtre des Doms dans le cadre du Festival Off d’Avignon.

Synopsis : Trois acteurs donnent voix et corps à un homme qui a choisi de se mettre sur le côté du marché de l’emploi, avec la conviction de rendre service à la société en faisant ainsi partie de la « réserve » (comme à l’armée).

« Que se passerait-il si tout le monde avait du travail ? »

Le Réserviste - image
© Alice Piemme

Si tout le monde avait du travail, les entreprises ne pourraient plus engager, les négociations salariales deviendraient de plus en plus dures pour les patrons, ce serait le chaos! Donc, il faut une réserve.

Le Réserviste nous questionne sur la place que l’on donne au mot « travail » dans notre société où l’utopie du plein-emploi est encore bien ancrée, au travers de son personnage de « parasite » sans emploi « qui s’oppose à la proéminence cancéreuse de la « valeur travail » dans nos civilisations ».

Dans cette satire absurde du chômage de masse contemporain, le metteur en scène nous interpelle plus globalement sur notre place dans la société et, pour plonger rapidement le spectateur au cœur de ce questionnement, choisi de dévier les codes du théâtre classique en installant le public sur scène et les acteurs dans les gradins. Un changement de place entre regardés et regardants qui nous amène à nous interroger aussi sur notre place de spectateur. Le dispositif mis en place par le metteur en scène n’est bien sûr pas innovant mais il surprend et fonctionne.

« C’est l’histoire d’un mec qui cherche une alternative

au modèle qu’on lui propose. »

Le Réserviste - image
© Alice Piemme

Si les trois comédiens, Angèle Baux, Baptiste Sornin et Renaud Van Camp démultiplient avec délectation ce personnage de « feignant » qui a choisi de se mettre sur le côté du marché de l’emploi, la vraie force de la pièce est de confronter l’univers de la fiction aux théories de vrais sociologue, philosophe, géographe ou économiste invités pour l’occasion et qui soir après soir viennent apporter un éclairage particulier sur la problématique.

Le jour de notre présence a vu monter sur scène l’économiste Julien Dourgnon (économiste et membre du Mouvement Français pour un Revenu de Base) qui a très justement fait résonner le propos de l’auteur avec le concept du Revenu de Base (cf. Wikipédia).

Si le spectacle n’est pas si révolutionnaire -les thèmes et mise en scène faisant fortement échos aux pièces de 68-, Le Réserviste offre le plaisir de voir de très bons acteurs ainsi qu’un théoricien qui ensemble questionnent très justement la place de l’emploi dans notre société.

« Je n’ai pas besoin d’un travail mais d’un salaire,

vous comprenez la différence ? »

Le Réserviste - image
© Alice Piemme

Un thème qui provoque une envie de débat, d’où le plaisir de pouvoir discuter autour d’un verre à la sortie du spectacle avec le collectif et le théoricien du jour après chaque représentation.

Il serait d’ailleurs très intéressant de revoir la pièce pour déceler l’influence de ces interventions d’experts et de ces débats quotidiens avec le public sur le jeu des acteurs lors des représentations suivantes.

Avec son personnage qui se met délibérément « en réserve » de la société, Le Réserviste est donc une pièce qui amène le débat. Face au sentiment d’incertitudes actuel, les problématiques et les solutions avancées par la pièce amènent une heureuse et bienvenue réflexion.

Un débat et du théâtre à ne pas manquer !

Elsa V.

Elsa V.

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Amatrice de littérature jeunesse, de conte, de théâtre, de marionnettes, de cinéma et de série tv, j'apprécie tout particulièrement les histoires qui m'embarquent et les formes d'art pluridisciplinaire.

Top 3 Cinéma : "Eternal Sunshine of the Spotless Mind", "Les Ailes du désir", "Once"
Top 3 Littérature Jeunesse : "Harry Potter" de J.K. Rowling, "Meto" de Y. Grevet, "Toby Lolness" de T. de Fombelle
Top 3 Théâtre: Les Possédés, Tg STAN, Yves Beaunesne
Top 3 TV : "The Wire", "The Good Wife", "Black Books"
Elsa V.

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me
 

En savoir plus :

 

Check Also

Le Magicien sur la passerelle Ming-yi Wu couverture livre

♥ [CRITIQUE] « Le Magicien sur la passerelle » : Un entre-deux envoûtant entre roman et nouvelle

La maison d’édition L’Asiathèque vous propose une enquête sur les traces d’un mystérieux illusionniste dans …

L'Enfant et les sortilèges Les Musiques à Ouïr

[CRITIQUE] « L’Enfant et les sortilèges » par la compagnie Les Musiques à Ouïr

Grâce à Les Scènes du Jura, Bulles de Culture a découvert L’Enfant et les sortilèges, …

Laisser un commentaire