//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / MUSIQUE / No Control (2015) de Turbo Fruits

No Control (2015) de Turbo Fruits

Turbo Fruit - No Control - pochetteTurbo Fruits pourrait être le nom d’un appareil électroménager révolutionnaire ou d’un tout nouveau complexe ultra-vitaminé. Un peu de tout cela à la fois, cette formation étonnante nous vient du Tennessee et plus particulièrement de Nashville, ville mythique s’il en est. Leur garage rock a traversé l’Atlantique pour atterrir dans nos bacs le 20 avril 2015.

Une réputation bâtie sur des concerts énergiques

Turbo Fruits est un groupe est formé par le guitariste-chanteur Jonas Stein alors qu’il est encore dans le groupe Be Your Own Pet. Après quelques aléas, la formation trouve son équilibre à l’été 2010, avec l’arrivée de Kingsley Brock, le second guitariste. Turbo Fruits bâtit sa réputation avec ses spectacles énergiques et fait ses armes en tournées avec des groupes tels que Monotonix, The Black Lips et The Lovers.

Trois ans après la parution de leur dernier album Butter, Turbo Fruits revient à la charge avec un quatrième opus No Control, paru via le label indépendant Melvin Records/Modulor, sur lequel on retrouve entre autre Rickie Lee Jones et Nadine Shah.

De l’adolescence à l’âge adulte

© D.R.
© D.R.

Si les guitares restent saturées et la voix de Jonas plus rauque que jamais, cet album se démarque des précédents. Il signe une sortie de l’adolescence. La vie ne se résume plus à la fête et aux filles. Halte au seul penchant hédoniste !

Ici, la boisson, les gueules de bois, les relationnels foireuses, la jalousie, le chagrin, la solitude sont au rendez-vous. Bref la bande à Jonas a rencontré la réalité, s’est cognée dessus et parfois même abimée.

« Avec l’âge la vie devient un peu plus réel », confie Jonas.

Un nouvel album plus nuancé

Il en ressort tout naturellement un album plus nuancé, plus raffiné que les précédents, tant au niveau de l’écriture que de la réalisation, avec une densité émotionnelle qui leur faisait défaut jusque-là.

L’album est porté par le single The Way I Want You. Dans le clip, Jonas, dégrisé, se fait mettre à mal par Molly Dupertuis, une combattante MMA du Tennessee. Avec une intensité contrôlée, le Jiu-Jitsu devient la métaphore physique des déboires amoureux du chanteur.

 


L’album No Control a été produit en majorité par Jeremy Ferguson. No Reason to Stay et The Way I Want You ont été confiés à la maestria de Patrick Carney, batteur des Black Keys. D’autres titres ressortent de l’album tels que Don’t Change ou encore Don’t Let Me Break Your Heart Again

Cet été, mettez le Turbo sur les Fruits !


Le groupe est parti en tournée pour un American Summer Tour 2015 qui les verra sillonner une bonne partie du pays. En attendant qu’il se produise un jour en France, n’hésitez pas à découvrir ce nouvel album.

Si vous aimez le rock, ce disque est pour vous !

Si vous n’aimez pas le rock, c’est le moment ou jamais d’y goûter et de mettre le Turbo sur les Fruits.

Et si on lâchait le contrôle cet été ?

En savoir plus :
– http://turbofruits.com/ (site officiel)
– L’album No Control est sorti le 20 avril 2015 chez Melvin Records/Modulor

Check Also

damien Saez image triple album le manifeste lulu

[CRITIQUE] « Le Manifeste Lulu » de Damien Saez

Damien Saez dévoilait en décembre 2016 le premier acte de son Manifeste avec Le Manifeste …

Divide

[CRITIQUE] « Divide » d’Ed Sheeran : disque mature avec le meilleur du flow actuel

Ed Sheeran est LA nouvelle idole ! Sorti depuis trois semaines, son disque Divide régale …

Laisser un commentaire