//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / SPECTACLES / [CRITIQUE] « M.U.R.S. » (2015) de la Fura Dels Baus
M.U.R.S. - poster

[CRITIQUE] « M.U.R.S. » (2015) de la Fura Dels Baus

M.U.R.S. - posterLa Fura Dels Baus est un collectif théâtral catalan né à la fin des années 70 après la chute du régime de Franco. Ils ont à coeur les thématiques de la liberté, de l’extravagance et de l’espace. Le groupe est actuellement à la Villette avec son spectacle M.U.R.S.. Cette création entraine le public dans une expérience immersive, dans un monde futuriste ultra-connecté. Notre avis.

Synopsis : Avant de rentrer dans l’expérience M.U.R.S, on doit être muni d’un téléphone portable sur laquelle est installée une application. Elle interagira avec les évènements du spectacle tout au long de celui-ci. Le concept est simple : Dans un monde très Hunger Games, les citoyens sont répartis en 4 pôles (les sportifs, les riches, les écologistes et les cools à la recherche de bien-être). Pourtant, dans ce monde si parfait et tellement connecté, rien ne va se passer comme prévu…

L’expérience Smartshow

M.U.R.S. - image
© Josep Aznar

La force de cette expérience est dans le concept du « smartshow ». Grâce aux nouvelles technologies, on dépasse le cadre de la simple représentation théâtrale pour devenir acteur, sujet à une histoire haute en couleurs. On est en effet inséré dans un monde totalement visuel à dominances jaune, bleu, rouge ou vert selon les castes. Attention, derrière cet imaginaire parfait, il se cache une réelle cruauté, métaphore de nos sociétés actuelles. On vit dans un monde où les beaux sont préférés aux moches, les riches sont à l’écart des pauvres.

Pour faire vivre cette expérience insolite, les comédiens se donnent corps et âmes pour faire bouger le spectateur. N’hésitez pas à venir en jogging car il vous faudra beaucoup bouger durant ces 1h15 de show. L’accent espagnol de chacun d’entre eux est également très plaisant à entendre et fait à lui seul voyager.

Une énergie à la berlinoise

M.U.R.S. - image
© R. Justamante

Le lieu de la Villette se prête particulièrement bien à M.U.R.S.. La Grande Halle donne une impression d’espace très agréable. La liberté transparait bien dans cet endroit. Pourtant, la mise en scène, savamment millimétrée, rappelle que cette liberté chère à tous est fragile et prête à être retirée. C’est ce qui se passe dans la seconde partie du spectacle où l’adrénaline monte d’un cran. Les scènes proposées paraissent être issues d’un spectacle berlinois underground. Le noir est total, le visuel surréaliste, la perte de repère devient totale.

Quelques petits bugs techniques

Cette débauche d’idées créatives n’empêche pas quelques petits bugs de survenir, inhérents notamment à l’utilisation des portables. Ils rappellent malgré eux qu’il ne faut jamais faire totalement confiance à ces nouvelles technologies, même pour assurer un spectacle. En effet, en cas de défaut de fonctionnement de l’application, on se sentira vite… seul. De même, trop souvent happé par l’écran, on en oublie parfois de rentrer dans l’histoire, assez complexe.

M.U.R.S. est une expérience totalement inédite avec une capacité de transcendance totale. La proposition est ambitieuse, tellement qu’elle en devient parfois trop barrée…

 

 

En savoir plus :

Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.
Antoine Corte

Check Also

Comic Con Paris 2016

[VIDEO] Une journée au Comic Con Paris 2016

Le Comic Con Paris s’est déroulé le week-end dernier à la Grande Halle de la …

a-beautiful-planet-affiche

[CRITIQUE] « A Beautiful Planet » (2016) de Tony Myers

C’est à un voyage en orbite basse, à 350 kilomètres au-dessus de la Terre, que …

Laisser un commentaire