//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / LITTERATURE / Reflex (2013) de Maud Mayeras

Reflex (2013) de Maud Mayeras

Reflex - couverture
Maud Mayeras est une jeune écrivaine, Reflex son deuxième roman. Lauréate et finaliste de plusieurs prix, elle se distingue par son écriture ardente et ses histoires haletantes.

Synopsis : Photographe pour la police, Iris revient sur les lieux de son passé douloureux parachever le deuil de son fils, sauvagement assassiné.

 

Photographie de deux destins mêlés
 

Deux histoires se construisent à tour de rôle, en parallèle. D’un côté, celle d’Iris qui, de nos jours, doit affronter sa mère tyrannique et violente devenue malade. De l’autre, celle d’une filiation sur trois générations compliquée s’étendant sur presque un siècle. Iris souffre : elle a perdu son enfant. Henry souffre : il a perdu sa mère. Tous les deux vont prendre des chemins différents pour affronter ces drames, se reconstruire. Leurs routes vont bien sûr se croiser, d’une façon pour le moins surprenante et perverse.

Un voyage sur les bords de la folie
 

L’écriture est incisive, réfléchie, haletante. Maud Mayeras va droit au but, ne s’embarrasse pas de superflu, de fioritures. Le trait est vif, le distinguo entre les deux histoires se retrouve aussi intelligemment au niveau du style. On ne lâche son livre, comme un Karine Giebel, que lorsque les yeux sont lourds et rougis de fatigue. On avance, on veut savoir, on comprend au fur et à mesure, passant d’un rebondissement à une explication, d’une déduction à un pressentiment. La fin, qui semble ne jamais finir tant elle est riche, laisse pantois, troublé. Oui, un écrivain peut aussi prendre plaisir à emmener le lecteur sur les bords de la folie.

En savoir plus :

Esther L.

Ancienne rédactrice / Former Editor chez Bulles de Culture
Née un livre dans les mains, j'aime découvrir des univers, être tenue en haleine, être bouleversée et rire.

Top 3 Littérature : Boris Vian, Thomas Hardy, Milan Kundera

Check Also

Le diable sur les épaules (2013) de/by Christian Carayon

Par/by Esther L. Rédactrice/Editor   Et si je palliais à mon manque de connaissance sur …

Laisser un commentaire