//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / LITTERATURE / Lars Kepler, roi et reine du roman nordique / king and queen of the Nordic novel

Lars Kepler, roi et reine du roman nordique / king and queen of the Nordic novel

Par/by Marjolaine Gaudard
Rédactrice/Editor

 

Lars Kepler - photo
© Anna-Lena Ahlstrom
Avec déjà quatre livres publiés chez Actes Sud, Lars Kepler est le nouveau roi du roman criminel nordique. Comment définir la patte « Lars Kepler » ? Et quel mystère se cache derrière ce pseudonyme ?With already four books published by Actes Sud in France, Lars Kepler is the new king of the Nordic crime novel. How to define the « Lars Kepler » touch? And what is the mystery behind this pseudonym?

More in English >> (Translation in progress, come bubble later)

L’Hypnotiseur en 2010, Le Pacte en 2011, Incurables en 2013, et Le Marchand de sable publiés en 2014 connaissent un succès international. Avec un style très personnel et des intrigues diablement efficaces, Lars Kepler  comble ceux qui apprécient les bons polars.

Un crime sordide

S’il y a bien un fil rouge dans le style Kepler, c’est le crime de base à partir duquel est construite chaque enquête. Glauque, inquiétant, troublant, déstabilisant … pour lire ces romans, mieux vaut avoir le cœur bien accroché. Chaque « tome » débute par un crime terrible, parfois quasi insupportable à lire. Dans Le Marchand de sable, c’est Jurek Walter, un serial killer sadiques et ultra dangereux, dans L’Hypnotiseur une famille est retrouvée démembrée… C’est noir, c’est sombre et on en redemande.

La thématique de la folie

 

Lars Kepler - L'Hypnotiseur Lars Kepler - Le Pacte

Chacun des quatre livres aborde le thème de la santé mentale, en nous plongeant dans des univers très différents et d’une façon très limpide, comme dans Le Marchand de sable où l’action se déroule en partie dans une unité de haute surveillance d’un hôpital psychiatrique, ou dans Le Pacte où l’intrigue révèle progressivement une manipulation machiavélique par l’un des personnages.

Des personnages inattendus et un rythme haletant

C’est probablement la clé du succès de cette série d’ouvrages : le juste équilibre entre un rythme soutenu et des personnages très finement caractérisés. Chaque chapitre ne dépasse pas les 4 pages (parfois c’est juste 2) et se conclue par un rebondissement. On pourrait presque parler de « cliffhanger », tant on se croirait dans une série. Cette écriture visuelle, quasi cinématographique peut d’ailleurs déplaire, elle possède en tout cas l’efficacité des séries télévisées.

Mais elle est contrebalancée par une maîtrise des personnages, chacun portant le poids d’un lourd fantôme de son passé. Joona Lina est ainsi un flic solitaire, extrêmement intelligent et son histoire est tissée d’ouvrage en ouvrage comme un élément « feuilletonnant ».
Le personnage de Saga Bauer est, lui, totalement fascinant car très paradoxal. Une merveille. Et un pari gagné : non seulement le lecteur ne peut s’empêcher de dévorer les chapitres les uns après les autres mais il a envie de connaître la suite dans le nouveau roman !

Un mystère derrière le mystère

 

Lars Kepler - Incurables Lars Kepler - Le Marchand de sable

Derrière chaque roman se cache le secret (désormais dévoilé) de l’auteur. Car Lars Kepler est le pseudonyme utilisé par les deux co-auteurs de la série : Alexander et Alexandra Ahnoril. Mariés depuis 20 ans, les écrivains n’avaient jusque-là pas connu le succès. C’est en travaillant de concert qu’ils ont rencontré leur public et désiré, par ce pseudonyme, rendre un hommage à Stieg Larson, maître du polar suédois.
Troisième mystère qui en découle : comment co-écrit-on un roman ? Les deux auteurs construisent la structure à 4 mains puis ils se répartissent les chapitres. Ensuite, ils réécrivent les passages de l’autre. Le résultat est d’une fluidité impressionnante même s’il faut avouer que le style s’est amélioré au fil des romans.

Deux romans sont déjà parus en Suède et restent à traduire en France, Slaap et Stalker. « Lars Kepler », le génial monstre à deux têtes est d’ailleurs un as de la communication puisqu’un teaser vidéo de Stalker a même été réalisé. Enfin,

Au total, la série des aventures de Joona Lina devrait compter 8 ouvrages, on les attend de pied ferme. D’ailleurs, un nouveau roman, Playground, est prévu pour octobre 2015.  Joona Lina n’a pas fini de nous faire vibrer.

En savoir plus :
http://www.actes-sud.fr/contributeurs/kepler-lars-0 (site officiel de l’éditeur français)
http://www.larskepler.com/ (site officiel anglophone et suédois)
L’Hypnotiseur, Le Pacte et Le Marchand de sable sont publiés chez Actes Sud, collection Actes Noirs ; Incurables est publié chez Actes Sud, collection Babel noir

amzn_assoc_ad_type = « responsive_search_widget »;
amzn_assoc_tracking_id = « bulldecult-21 »;
amzn_assoc_link_id = « KKTCP2MPRR52WJQA »;
amzn_assoc_marketplace = « amazon »;
amzn_assoc_region = « FR »;
amzn_assoc_placement = «  »;
amzn_assoc_search_type = « search_widget »;
amzn_assoc_width = « auto »;
amzn_assoc_height = « auto »;
amzn_assoc_default_search_category = «  »;
amzn_assoc_default_search_key = « Lars Kepler »;
amzn_assoc_theme = « light »;
amzn_assoc_bg_color = « FFFFFF »;

 

Check Also

La Chute d'Icare livre critique

[CRITIQUE] « La Chute d’Icare » (2016) de Jean-François Roseau

Jean-François Roseau, jeune auteur de vingt-six ans, signe avec La Chute d’Icare son deuxième roman après …

L'homme des bois Pierric Bailly image couverture

[CRITIQUE] « L’Homme des bois » de Pierric Bailly : Sur la route des souvenirs

C’est sur les traces de son père, mort brusquement à 61 ans, que nous entraîne …

Laisser un commentaire