//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] “Shaun le mouton” (2015) : Attention, humour qui défrise !

[CRITIQUE] “Shaun le mouton” (2015) : Attention, humour qui défrise !

1er avril 2015 : le studio Aardman Animations nous reviennent avec l’adaptation de leur géniale série en film : Shaun le mouton (Shaun the Sheep Movie) de Richard Starzak et Mark Burton. Comme son “grand frère” Wallace et Gromit, le célèbre petit mouton a droit lui aussi aux honneurs du grand écran. Le studio tout en pâte à modeler n’aurait-il pas d’ailleurs trouvé avec lui sa nouvelle mascotte ? Notre avis.

Synospis :

Shaun est un mouton malicieux qui vit dans une ferme avec ses congénères beaucoup moins malins que lui. À cause des bêtises de Shaun, le fermier va être emmené bien loin de sa ferme. Shaun, Bitzer le chien et l’ensemble du troupeau vont alors devoir affronter la grande ville pour le secourir…

Shaun le mouton : Un pur produit Aardman

Shaun le mouton - photo
 © StudioCanal

Après un passage par la case “animation en images de synthèses” avec Souris City et Mission : Noël, les studios Aardman ont décidé de renouer avec l’essence de leur marque de fabrique : le stop-motion en pâte à modeler. Les semi-échecs des films cités précédemment n’y sont d’ailleurs pas étrangers. Réduisant les coûts de production de deux tiers par rapport aux productions standards des films d’animation 3D, la maison à l’origine de Wallace et Gromit renoue ainsi avec l’animation traditionnelle et fait marcher Shaun le mouton sur les traces de Chicken Run. Un véritable retour au source. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que le spectateur retrouvera les caractéristiques emblématiques de la marque du studio, à savoir un humour visuel omniprésent, des personnages attachants aux antipodes des standards hollywoodiens et bien évidemment de la pâte à modeler !

Un humour burlesque et débridé

Shaun le mouton - photo
 © StudioCanal

Shaun le mouton étant un film où les personnages ne s’expriment pas par la parole, il fallait trouver un vecteur de gags autre que celui des productions animées traditionnelles. Bien évidemment, l’humour est donc 100% visuel et renoue avec le burlesque, ce qui n’est pas sans rappeler un humour chaplinesque. Et qui dit humour chaplinesque, dit humour universel.

Un film pour les 7 à 77 ans

Comme dit précédemment, l’humour de Shaun le mouton est universel et donc pour tous les âges. Les productions animées d’aujourd’hui, que ce soit par l ‘écriture ou le style d’animation, ont tendance à exclure un public resté bloqué à l’animation traditionnelle. Ce n’est donc pas le cas ici puisque l’une des forces de Shaun le mouton est qu’il aurait pu être produit il y 30 ans et être tout aussi apprécié : c’est le genre de dessin-animé où les grands-parents ont un plaisir certain à y amener leurs petits-enfants.

Le film d’animation Shaun le mouton marche donc sur les traces des très bons Chicken Run et Wallace et Gromit, en livrant un film d’animation loufoque et inventif qui saura ravir petits et grands.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 01/04/2015
  • Distribution France : StudioCanal
Salvatore V.

Salvatore V.

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Passionné de pop-culture (et de culture tout court en général), je suis amoureux de tout ce qui raconte une histoire. Ayant un faible pour le cinéma de genre et l'animation, je milite pour un cinéma qui conte, qui émerveille, qui effraie et qui prend aux tripes. On ne pense pas devant un film, on ressent.

TOP 5 Cinéma : "Sueurs froides", "Conan le barbare", "Docteur Strangelove", "Le Château dans le ciel", "Les Fils de l'homme"
TOP 5 BD: "Ghost Money", "Les épées de verre", "Le vol du corbeau", "Les gardiens du Maser", "Siegfried"
TOP 5 Comics : "Daredevil l'homme sans peur", "Silver Surfer: Requiem", "House of M", "The Dark Kight returns", "Old man Logan"
TOP 5 TV : "Penny Dreadful", "Viking", "Doctor Who", "Community", "Cowboy Bebop"
Salvatore V.

Laisser un commentaire