//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / [VOD] Print the Legend (2014) de/by Luis Lopez & J. Clay Tweel

[VOD] Print the Legend (2014) de/by Luis Lopez & J. Clay Tweel

Par/by Antoine Corte
Rédacteur/Editor

Print the Legend est un documentaire multi-primé et proposé en exclusivité en France sur Netflix. Il suit les prémices tortueux de l’avènement des premières imprimantes 3D, reconnues aujourd’hui comme une innovation majeure de ces derniers années.

Print the Legend is a multi-award-winning documentary which is exclusively broadcasted in France on Netflix. It follows the tortuous beginnings of the advent of the first 3D printers, now recognized as a major innovation in recent years.

More in English >> (Translation in progress, come bubble later)

Synopsis : En passe de devenir la technologie la plus novatrice depuis l’invention de l’ordinateur personnel, l’impression 3D est une véritable source d’inspiration pour toute une génération d’inventeurs, d’ingénieurs et d’entrepreneurs, prêts à investir tout ce qu’ils possèdent pour révolutionner le monde. Ce documentaire primé suit deux start-up lancées dans une course effrénée à l’innovation, sans pour autant sacrifier leurs idéaux.
La course vers la technologie est très souvent à la source de projets développés par des petites start-up, créées bien souvent à partir d’une idée novatrice. Sur les traces de Steve Jobs, ancien président d’Apple, qui est le modèle de tous ces investisseurs, les structures rêvent d’un développement exponentiel. Pour autant, la route est longue entre la mise en place d’une idée et son aboutissement matériel. Parfois, le jeu de la concurrence s’en mêle et c’est une lutte au leadership qui commence.  
© D.R.
Dans le domaine de l’impression 3D, c’est exactement ce qui s’est produit. En lice pour lancer ces machines prodigieuses – capables de fabriquer autant de prothèses médicales que d’objets du quotidien -, on retrouve trois entreprises prêtes à se livrer un combat sans pitié. Sur le ring, on retrouve Markerbot Industrie avec un dirigeant charismatique, Bre Pettis, à la logique capitaliste implacable. Ce dernier a même des méthodes radicales pour motiver ses troupes, telles qu’installer un compte-à-rebours annonçant la deadline avant un grand congrès technologique où l’entreprise doit faire une annonce fracassante. 
En face, on retrouve Formlabs, lancée grâce à une énorme récolte de fonds participatifs. Beaucoup plus brouillonne, notamment dans la tenue de ses délais de livraison, elle apparaît comme l’entreprise familiale dirigée par le timide Maxim Lobovsky. Pour autant, derrière ce visage gracieux, la société cache des brouilles internes qui peuvent gêner à sa pérennité.

Enfin, 3D Systems arrive avec son approche novatrice de la protection de son patrimoine intellectuelle. En procès contre Formlabs pour violation de brevet, la société se rend compte qu’il faut miser sur le travail collaboratif pour réussir à tenir la cadence.

© D.R.
Le documentaire axe principalement son analyse sur les relations entre les trois entreprises dans la course à l’innovation, décrite comme un match haletant et sans fin. L’open source contre logiciel propriétaire, course de vitesse ou minutie qualitative, les choix de chacune des structures sont savamment étudiées et documentées grâce à des caméras qui suivent à la trace leurs dirigeants pendant plus d’un an. 
Visuellement, le film sait vulgariser des concepts économiques compliqués grâce à des schémas harmonieux qui accompagnent le spectateur. La cadence chronologique ne laisse pas le temps de s’ennuyer, à l’image de l’acharnement des investisseurs à réussir. Pour autant, on aurait aimé se poser plus de questions sur les problèmes éthiques liés à l’impression 3D qui permet notamment de se procurer des armes d’un simple coût de baguette magique.
© D.R.

En cela, le parcours d’un activiste pro-armes qui plaide pour le bénéfice de la libre création de ces engins de mort par impression 3D, aurait pu être davantage développé pour trancher avec l’aspect économique de ce documentaire. 

Avec Print the Legend, l’immersion dans le monde des nouvelles technologies est totale. Mieux, il devient accessible à tous. Il amuse autant qu’il consterne.

Comme dans une fiction, on aura parmi les trois entreprises des chouchous que l’on souhaite voir réussir et ds bêtes noires qu’on aimerait à l’inverse voir échouer.

Un beau débat en perspective…


En savoir plus
http://www.netflix.com/WiMovie/80005444 (site officiel)
– http://printthefilm.com/ (site officiel et anglophone)
– Print the Legend est diffusé actuellement sur Netflix
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire