//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / CINEMA: Divergente 2 : l’insurrection (2015), libérée, délivrée

CINEMA: Divergente 2 : l’insurrection (2015), libérée, délivrée

Ces derniers temps, les femmes se rebellent avec force dans les fictions. La série Divergente fait partie de cette tendance. Après un premier « tome » plutôt bien réussi,  Divergente 2 : l’insurrection nous replace aux côtés d’une adolescente dans un monde où elle ne se reconnaît plus. Retour sur un changement annoncé.

Synopsis :

Tris (Shailene Woodley) et Four (Theo James) sont désormais traqués par les autorités et Jeanine (Kate Winslet). Celle-ci décrète la loi martiale pour anéantir les Divergents,tandis que la guerre entre les factions prend de l’ampleur. Pourquoi les Divergents sont-ils une menace pour la société ? La découverte d’un objet mystérieux, hérité du passé, pourrait bien bouleverser l’équilibre des forces…

 

© D.R.

 

Aujourd’hui, les rôles de princesses s’étoffent pour mieux rendre compte de la petite fille et futur femme d’aujourd’hui? On le voit dans les récents Disney (RaiponceHair…). Les films d’action se féminisent positivement, aussi bien dans des films à gros budgets comme Hunger GamesPirates des Caraïbes (Keira Knightley devient Reine des pirates dans Pirates des Caraïbes, jusqu’au bout du monde) ou des films art et essai comme Les Combattants. Ce dernier nous amène tout naturellement à la franchise pour adolescents : Divergente.

Dans les deux cas, il s’agit de l’histoire d’une fille forte et entraînée qui va affronter un monde hostile avec un amoureux. Divergente 2 : l’insurrection, il s’agit de cartographier le monde avant le soulèvement prévu. C’est ce que va tâcher de faire le réalisateur Robert Schwentke – qui le réalisateur du premier opus, remplace Neil Burger – dans cette deuxième adaptation d’un best-seller éponyme de Veronica Roth.

 

© D.R.

 

En effet, Divergente (2014) nous avait essentiellement montré une à deux factions – l’univers de la série en comprend au moins cinq -, celles des Audacieux de Tris et Four et celles des Érudits de Jeanine. Divergente 2 – L’Insurrection va par contre s’atteler à répertorier toutes les factions, poussant la minutie jusqu’à introduire des sans faction pas du tout évoqués dans le précédent opus – Four se découvrant, par la même occasion, une mère (Naomi Watts en brune)  -.

C’est peut-être là le petit défaut du film : cette envie de balayer tout l’univers très riche de la série en  seulement 2h. Car de factions en scènes d’action, le film n’a plus le temps de réellement nous plonger assez longtemps dans ces différents groupes pour apprendre à mieux les connaître.

 

© D.R.

 

Mais heureusement, le vrai intérêt de cet opus n’est pas la concrétisation physique de l’insurrection mais bien l’insurrection qui se joue à l’intérieur de Tris. En effet, n’oublions pas que ce sont les femmes qui décident du destin du monde ici. Même le Four joué par le beau ténébreux Theo James n’est qu’au service d’elles : soit Jeanine, sa mère ou Tris. Celle-ci, interprétée par la sensible mais combative Shailene Woodley, va affronter ses plus grandes peurs pour pouvoir vaincre son ennemi juré, Jeanine, interprétée avec toujours le même plaisir machiavélique par Kate Winslet.

La vraie surprise est qu’au lieu de fuir la terrible épreuve qui l’attend, elle va aller au-devant d’elle. Elle pourrait fuir mais non, elle reste. Tout l’enjeu est là. Le réalisateur Robert Schwentke et son équipe vont nous plonger dans les tréfonds torturés de son âme adolescente à coup d’effets spéciaux et de cascades spectaculaires mais ce n’est pas cela le plus intéressant.

Le vrai moment-clé du film est celui où Four prend la main de Tris pour l’aider à fuir mais qu’elle l’arrête. Elle doit y retourner, elle doit vaincre, pas seulement pour sauver le monde mais pour se sauver elle-même. Ceci fait, un autre monde pourra s’ouvrir à eux. Mais c’est déjà une autre histoire.

« Libérée, Délivrée
Désormais plus rien ne m’arrête ».

 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 18/03/2015

Check Also

Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 affiche

[CRITIQUE] « Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 » (2017) de James Gunn

Après le succès inattendu du premier opus, James Gunn rempile pour Les Gardiens de la …

Affiche Message From The King

[CRITIQUE] « Message From The King » (2017) : Fabrice du Welz à L.A.

Le belges Fabrice du Welz part aux Etats-Unis pour tourner son film Message From The King. …

Laisser un commentaire