//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / Les Nouveaux Sauvages (2014) de Damián Szifron / Wild Tales (2014) by Damián Szifron

Les Nouveaux Sauvages (2014) de Damián Szifron / Wild Tales (2014) by Damián Szifron

Retour sur l’humour noir de l’excellent Les Nouveaux Sauvages (Relatos salvajes) de Damián Szifron, vu en compétition officielle au Festival de Cannes l’année dernière.

Back to black humour of the excellent Wild Tales (Relatos salvajes) by Damián Szifron, seen in the official competition at Cannes Film Festival last year.

More in English >> (Translation in progress, come bubble later)

Synopsis : L’inégalité, l’injustice et l’exigence auxquelles nous expose le monde où l’on vit provoquent du stress et des dépressions chez beaucoup de gens. Certains craquent. Vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible, ces héros franchissent l’étroite frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amoureuse, le retour d’un passé refoulé, la violence enfermée dans un détail quotidien sont autant de prétextes qui les entrainent dans un vertige où ils perdent les pédales et éprouvent l’indéniable plaisir du pétage de plombs.

Ajouter une légende

Le film argentin Les nouveaux sauvages, produit par Pedro Almodóvar, est une vraie comédie. Le réalisateur Damián Szifron offre une vraie proposition scénaristique en optant pour un film à sketches avec six histoires différentes. Cependant, loin d’être une agrégation de courts-métrages, le point de rencontre entre ceux-ci résulte de la thématique portée sur la justice personnelle, cette fameuse loi du talion.

On aura certes une appréhension différente selon les histoires. Cependant, elles sont toutes insérées d’un même ton avec un humour noir à faire grincer les dents, surtout dans les moments les plus tragico-comique : tortures à tout va, hémoglobine à souhait et autres meurtres en série…En cela, l’univers inspire une comparaison avec celui du diptyque Grindhouse de Quentin Tarantino/Robert Rodriguez.
Notre préférence revient plus particulièrement à l’histoire des deux automobilistes. En milieu désertique, une simple incivilité au volant va prendre des proportions burlesques donnant lieu notamment à une course poursuite maitrisée.

Au niveau scénaristique, il est étonnant de voir que le réalisateur maitrise ses arcs narratifs sans aucune fausse note. Il sait pour cela instaurer un rythme particulier en réussissant à boucler chaque acte par un cliffhanger, dont les rouages sont minutieusement préparés.

Des ingrédients qui font que Les Nouveaux Sauvages a su faire sensation parmi les festivaliers cannois qui ne s’attendaient pas à découvrir un tel ovni.

Antoine Corte

En savoir plus :
– la bulle cannoise d’Antoine Corte sur le film: #CANNES2014, #BullesIN/#BullesOFF #03 – Les premiers coups de coeur du festival
– https://www.warnerbros.fr/communities/les-nouveaux-sauvages (site officiel du distributeur)

Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Check Also

talons aiguilles affiche

[CRITIQUE] “Talons Aiguilles” (1991) de Pedro Almodóvar en version restaurée

César du meilleur film étranger en 1993, Talons Aiguilles (Tacones lejanos) de Pedro Almodóvar avec …

julieta affiche

#Cannes2016 “Julieta” (2016) de Pedro Almodóvar

Avec Julieta, présenté en Compétition au Festival de Cannes 2016, Pedro Almodóvar puise dans un …

Laisser un commentaire