//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / Foxcatcher (2014) de/by Bennett Miller

Foxcatcher (2014) de/by Bennett Miller

Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2014 pour Bennett Miller et son film Foxcatcher avec Steve Carell et Chaning Tatum.

Best Director Award at 2014 Festival de Cannes for Bennett Miller and his movie Foxcatcher with Steve Carell and Chaning Tatum.

More in English >> (Translation in progress, come bubble later)

Synopsis : Foxcatcher raconte l’histoire tragique du milliardaire John du Pont (Steve Carell) qui décide de mettre en place un camp d’entrainement dans sa villa pour présenter des athlètes en lutte aux JO de Séoul en 1988. Mark Schultz (Channing Tatum), médaillé olympique, est contacté pour coacher les jeunes recrues. Pour autant, l’initiative du milliardaire sera perturbée par son comportement excentrique et son goût de la manipulation.

Foxcatcher est un film tout long – le film dure 2h10 – dont le montage souffre d’un grave problème de rythme. La montée en puissance se fait très lentement avec un rendu global très mou. Aussi, on se perd en ellipses avant d’aboutir à l’explosion finale bouleversante, qui rattrape l’ensemble.

 © Mars Distribution

Steve Carell incarne avec précision cet entraineur perturbé en manque de reconnaissance maternelle. Il porte sur son visage grimé la souffrance, loin de ses mimiques comiques habituelles. Son regard est d’une réelle intensité communicative, notamment lorsqu’il est en présence de Vanessa Redgrave qui joue la mère antagoniste de John. Pour cette dernière, cette discipline olympique n’est que le symbole de l’état de soumission homosexuelle de son fils. Son opinion est d’ailleurs confirmée lorsqu’elle assiste à un entrainement au centre à une scène où le personnage de Steve Carell est complétement dominé par l’un de ses élèves.

En parallèle, Chaning Tatum donne de la profondeur au personnage de Mark, auquel il manque une présence parentale. Complétement perdu, il trouve son équilibre entre la bienveillance de son frère et l’amour malsain de son entraineur. De ce fait, la tension sexuelle entre les deux protagonistes est sous-jacente sans jamais être explicite. Les changements physiques de Chaning Tatum, qui prend la coupe blonde peroxydée, font directement écho à ceux de Matt Damon dans Ma vie avec Liberace (2013) de Steven Soderbergh.

Bref, un nouveau film non consensuel aux approches esthétique et intellectuelle affirmées.

Antoine Corte

En savoir plus :
– la bulle cannoise d’Antoine Corte sur le film: #CANNES2014, #BullesIN/#BullesOFF #04 – Une journée de stars
http://www.marsdistribution.com/film/foxcatcher (site officiel du distributeur)

Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire