//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / Paddington (2014), lost and found

Paddington (2014), lost and found

Adapté des romans à succès de Michael Bond, Paddington est une jolie comédie British pleine d’humour et de simplicité, réalisée par Paul King et interprétée par des acteurs totalement investis dans leur rôle : mention spéciale à Hugh Bonneville en père de famille coincé et à Nicole Kidman en taxidermiste sadique. Les voix françaises, notamment celle de Guillaume Galienne pour le personnage de Paddington, s’accordent très bien avec l’univers tendre et déluré du film. A must see pour les fêtes de Noël !
 
Adapted from Michael Bond‘s worldwide best-sellers, Paddington directed by Paul King is a sweet and funny British comedy, whose actors really put a lot into their characters : a special mention to Hugh Bonneville as an uptight father and to Nicole Kidman as a sadistic taxidermist. French dubbing definitely matches the kind and witty world that is being depicted. Guillaume Galienne as the little bear is just perfect. A must see for Christmas break!

More in English >> (Translation in progress, come bubble later)
 

Synopsis : Paddington a grandi en compagnie de son oncle et de sa tante au cœur d’une luxuriante jungle péruvienne. Après une longue traversée en mer, l’ourson débarque dans la grande ville de Londres avec quelques formules de courtoisie en tête, bien déterminé à retrouver le mystérieux propriétaire de ce chapeau dont il vient d’hériter…

 © StudioCanal

Malgré sa maladresse naturelle d’ourson (quand il est question de passer à table par exemple), Paddington s’avère être un vrai gentleman anglais, et ce d’autant plus lorsque sa famille d’accueil improvisée, les Brown (Hugh Bonneville, Sally Hawkins, Madeleine Harris, Samuel Joslin), l’affuble d’un duffle-coat ! Au gré de multiples aventures, Paddington finira par trouver un nouveau foyer et par-là même, une famille pour l’aimer.

Pas étonnant que le film soit produit par la HayDay Films, société à l’origine de la saga Harry Potter, qui crée avec la même magie le décor d’un Londres hivernal et fantastique. Paddington plaira assurément aux petits comme aux plus grands. On ne pourra que s’attacher à cet adorable nounours aux yeux doux et aux papattes toutes velues – de surcroît, fan de sandwichs à la confiture – et s’amuser du spectacle de ses gags à répétition.

GwenfromNY

En savoir plus :

Check Also

Napalm critique film photo

[CRITIQUE] « Napalm » (2017) de Claude Lanzamann

Napalm raconte l’histoire du cinéaste Claude Lanzmann retourne une troisième fois en Corée du Nord. Il …

L'ATELIER Photo 1 critique film

[CRITIQUE] « L’Atelier » (2017), fascination intergénérationnelle par Laurent Cantet

L’Atelier est le nouveau film de Laurent Cantet, qu’il a co-écrit avec son acolyte Robin …

Laisser un commentaire