//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / « Une nouvelle amie » (2014), nobody is perfect

« Une nouvelle amie » (2014), nobody is perfect

En adaptant la nouvelle de Ruth Rendell, The New Girlfriend (Prix Edgar-Allan-Poe de la meilleure nouvelle 1984), François Ozon (8 femmes, Dans la maison) revient avec le film Une nouvelle amie sur le travestissement, dans la lignée, toutes proportions gardées, de films comme Certains l’aiment chaud (1959), Tootsie (1982) et Victor/Victoria (1982). 

Synopsis :

À la suite du décès de sa meilleure amie Laura (Isild Le Besco), Claire (Anaïs Demoustier) fait une profonde dépression. Mais un jour, elle fait une découverte surprenante au sujet du mari de Laura : il est à la fois David (Romain Duris) et Virginia.

Une nouvelle amie revisite donc le couple et la famille avec Romain Duris (L’Auberge Espagnole, L’Arnacoeur) et Anaïs Demoustier (Les Neiges du Kilimandjaro, Bird People) en tête d’affiche. On a aimé et on vous dit pourquoi !

Une histoire alternant drame et comédie

 

Une nouvelle amie image1
 © Mars Distribution

Réalisateur très en vogue il y a une dizaine d’années, François Ozon ambitionnait alors, tel un Woody Allen, de sortir un film par an. L’échec du mélodrame Angel (2007) et du curieux Ricky (2008) le fit hélas disparaître de nos radars cinéphiliques. Si le léger et vintage Potiche (2010) annonça un début de retour, ce sont surtout Dans la maison (2012) et Jeune et Jolie (2013) qui lui permettront de remettre le pied à l’étrier. Ce sont alors deux films où Ozon se remettait à faire du Ozon, c’est-à-dire à retourner aux sujets moins lisses de ces débuts. Une nouvelle amie s’inscrit dans cette continuité, suggérant même pour la première fois une approche militante du réalisateur (ce qui n’a jamais vraiment été une caractéristique de son cinéma jusque-là) avec ce sujet très « Mariage pour tous ».

Passé les dix premières minutes du film (un long flashback racontant vingt ans de vie des principaux protagonistes) un peu ennuyeux (avec notamment une musique exagérément mélodramatique), le film commence réellement au moment où Claire découvre le secret de David : s’habiller en femme est le seul moyen que celui-ci a trouvé pour continuer à s’occuper de son bébé après la mort de Laura. À partir de ce moment-là, François Ozon nous entraîne dans une histoire très intrigante, alternant entre le comique et le dramatique, tout en requestionnant les rôles dans le couple et dans la famille.

Une nouvelle amie,
un beau duo d’acteurs complices

 

Une nouvelle amie image2
© Mars Distribution

Évidemment, on pourra reprocher à François Ozon d’utiliser le deuil pour justifier le basculement de David puis de presque l’occulter (surtout le travail de deuil) après. Mais si le film recèle quelques incohérences dans son récit, il faut reconnaître que côté casting, le duo Duris/Demoustier est une très belle trouvaille. Leur complicité est évidente. Resplendissante, Romain Duris s’amuse comme un fou à passer de David en Virginia tandis qu’Anaïs Demoustier campe une jeune fille coincée qui va, paradoxalement, se féminiser à son contact. Joli renversement des stéréotypes.

Bref,  Une nouvelle amie est un film à ne pas manquer, ne serait-ce que pour ses premiers plans magnifiques qui annoncent toute l’ambiguïté à venir du film !

 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 05/11/2014
  • Distribution France : Mars Films

Check Also

LES ENFANTS PARTENT A L'AUBE image Manon Coubia avec les comediens

[INTERVIEW] Aurélia Petit et Manon Coubia (« Les enfants partent à l’aube »)

Manon Coubia, réalisatrice, et Aurélia Petit, comédienne, nous ont donné rendez-vous sur la Croisette pour …

[CRITIQUE] « The Last Girl » (2017) : La réincarnation du film de zombies

The Last Girl (The Girl with All the Gifts) réalisé par Colm McCarthy nous immerge dans un monde …

Laisser un commentaire