//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / CINEMA: Marie Heurtin (2014), chemin de croix / Way of the Cross

CINEMA: Marie Heurtin (2014), chemin de croix / Way of the Cross

Quand Jean-Pierre Améris réfléchit à la réalisation de son prochain film, Marie Heurtin, il pense à l’adaptation française de Miracle en Alabama (1962) d’Arthur Penn, tiré du livre écrit par Helen Keller. Cependant, cette autobiographie de l’auteure, sourde et muette, était bien trop chère en terme de droits. Aussi, le réalisateur décide de se plonger dans une démarche documentaire qui le mènera vers l’histoire inconnue mais vraie de Marie Heurtin.

When Jean-Pierre Améris thinks about the direction of his next film, Marie Heurtin, he thinks of making the French adaptation of The Miracle Worker (1962) by Arthur Penn, from the book written by Helen Keller. However, this autobiography of the deaf and dumb writer was too expensive in terms of rights. Also, the director decides to immerse himself in a documentary approach that will lead him to the unknown but true story of Marie Heurtin.

More in English >> (Translation in progress, come bubble later)

Synopsis : À la fin du 19ème siècle, Marie Heurtin (Ariana Rivoire) est née sourde et muette. Elle est incapable de communiquer. Pour lui éviter l’asile, son père, modeste artisan, décide de l’envoyer à l’institut Larnay où Sœur Marguerite (Isabelle Carré) va la prendre en charge malgré les protestations de la mère supérieure. D’un petit animal sauvage, Marie va apprendre peu à peu à sortir de sa bulle et à communiquer avec les autres…

© Concorde Filmverleih GmbH

Cette histoire touchante confirme la capacité du réalisateur à mettre en images des parcours de vie troublante sans tomber dans le pathos. Déjà dans C’est la vie (2001), il suivait le parcours de grands malades placés en soins palliatif. Dans son dernier film, Marie Heurtin, il met au centre de sa dramaturgie un amour fusionnel, quasi maternel, entre une bonne sœur qui ne peut avoir d’enfant et une jeune fille qui n’a jamais reçu d’affection.

Complètement hors temps, la caméra se pose dans cet institut donnant une portée intemporelle à son récit. L’image est lumineuse et fait la part belle à une nature luxuriante. C’est dans un arbre que se réfugie Marie au début de l’histoire pour ne pas se mélanger aux autres. C’est dans un potager que la protagoniste s’initie au monde qui l’entoure.

À côté du visuel, il y a bien sûr l’importance de l’apprentissage du langage. Pour Marie, il se fait au contact des mains dans une justesse absolue, Isabelle Carré ayant appris la langue des signes pour interpréter son rôle.

Actrice novice atteinte de surdité, Ariana Rivoire est parfaite dans son rôle de Marie Heurtin. Elle forme avec Isabelle Carré un duo touchant et lié par un attachement qui semble dépasser le jeu d’acteurs. Ensemble, elles transcendent les codes, en ne faisant passer l’émotion que par le regard et le toucher. En cela, la scène-clé du film – où Marie commence à assimiler la signification du mot « couteau » – est d’une telle intensité quelle laisse transparaître à la fois douleur et satisfaction. Constamment au bord de l’émotion, la sœur finit d’ailleurs par s’écrouler en sanglots.

© Concorde Filmverleih GmbH

Souffrant d’un début lent, lié aux difficultés de l’introduction de tels personnages, le film monte en intérêt de manière crescendo. On y voit un parallèle avec le récent Chemin de croix de Dietrich Brüggemann. En effet, dans Marie Heurtin, chaque étape peut-être appréhendée comme la métaphore du calvaire du Christ. Le paiement final ne peut être que tragédie. Et pourtant, il ne laisse absolument pas un goût amer de désespoir mais bien une touche sucrée d’optimisme….

Antoine Corte

En savoir plus :
http://diaphana.fr/film/marie-heurtin (site officiel du distributeur)

Check Also

Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 affiche

[CRITIQUE] « Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 » (2017) de James Gunn

Après le succès inattendu du premier opus, James Gunn rempile pour Les Gardiens de la …

Affiche Message From The King

[CRITIQUE] « Message From The King » (2017) : Fabrice du Welz à L.A.

Le belges Fabrice du Welz est parti aux États-Unis pour tourner son film Message From The …

Laisser un commentaire