//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / « I Origins » (2014), crise de foi

« I Origins » (2014), crise de foi

Prix Alfred P. Sloan (décerné à un long métrage traitant de science ou de technologie) au Festival de Sundance 2014, I Origins de Mike Cahill remet en question les certitudes d’un scientifique (Michael Pitt) vis-à-vis de la spiritualité. Retour sur une crise de foi.
    

Synopsis :

Sur le point de faire une découverte scientifique, un médecin (Michael Pitt) part en Inde à la recherche d’une jeune fille qui pourrait confirmer ou infirmer sa théorie. C’est le début d’un voyage incroyable qui va relier des individus totalement différents, et prouver que la science et les sentiments ne sont pas deux univers séparés…

 

Sciences et spiritualité

 

Scénariste, réalisateur, producteur et monteur de son deuxième long métrage, I Origins, Mike Cahill se penche sur la théorie développée par les travaux du scientifique John Daugman à la fin des années 80 selon laquelle les yeux seraient les fenêtres de l’âme (caractère unique de l’iris humain). Docteur Ian Gray (Michael Pitt) et sa collègue, Karen (Brit Marling), veulent démontrer à travers l’étude de l’œil qu’il est le fruit d’une succession d’évolutions et non la patte d’un mystérieux Créateur. Bien évidemment, la rencontre du Docteur avec une femme aux yeux gris-bleus-verts fascinants, Sofi (Astrid Bergès-Frisbey), va tout bouleverser.

Très curieux ce film I Origins car face à la spiritualité, le réalisateur ne laisse pas beaucoup de place à la science. Chaque cadre, chaque son, chaque changement de rythme dans le plan suggèrent une forme de spiritualité. Ainsi, les images très belles et son très planant n’apportent aucun soutien au point de vue d’abord dubitatif du Docteur. Dès les premiers plans, nous savons, nous sentons, sa lente mais inéluctable conversion à venir.

I Origins,
un film romantique et poétique

 

Conversion effectuée comme il se doit dans le pays par excellence de la spiritualité : l’Inde. On apprend notamment dans le film I Origins que ce pays y procède depuis plusieurs années (2009 exactement) à un vaste programme pour scanner l’iris de sa population.

Contrairement à la partie américaine beaucoup plus réussie, cette seconde partie paraît moins réelle. L’Inde y est plus un décor de cinéma en arrière-plan qu’une réalité tangible où les personnages se déplacent. Même le rôle de responsable d’un centre communautaire  interprété par  l’excellente actrice Archie Panjabi (la Kalinda Sharma de The Good Wife) sonne faux.

Malgré tout, si vous ne craignez pas une crise de foi dû à un propos un peu trop appuyé sur la spiritualité et la religion, I Origins saura vous toucher dans ses moments moins à thèse mais plus romantiques et poétiques.

 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 24/09/2014
  • Distribution France :

 

Check Also

Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 affiche

[CRITIQUE] « Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 » (2017) de James Gunn

Après le succès inattendu du premier opus, James Gunn rempile pour Les Gardiens de la …

Affiche Message From The King

[CRITIQUE] « Message From The King » (2017) : Fabrice du Welz à L.A.

Le belges Fabrice du Welz part aux Etats-Unis pour tourner son film Message From The King. …

Laisser un commentaire