//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / [CRITIQUE] #CEFF2014 « Man of Tai Chi » (2013) de Keanu Reeves

[CRITIQUE] #CEFF2014 « Man of Tai Chi » (2013) de Keanu Reeves

C’est l’un des événements de ce Champs-Elysées Film Festival, Keanu Reeves était de la partie samedi soir sur la plus célèbre avenue du monde en invité d’honneur. Il venait présenter son premier film en tant que réalisateur : Man of Tai Chi.

 

Synopsis :

L’histoire de Man of Tai Chi se concentre sur Chen (Tiger Hu Chen), talentueux combattant de Tai Chi formé par le grand maitre Yan. Un jour, son temple, lieu d’apprentissage, est menacé de destruction. Pour le sauver, le jeune apprenti va accepter des combats subventionnés par un riche entrepreneur, Donaka Mark (Keanu Reeves). Cependant, les règles imposées par ces duels sont d’une extrême violence, loin des techniques ancestrales du Tai Chi. Chen devra alors faire un choix entre le respect de ses traditions et l’appât du gain.
Celui qui n’a pas bougé depuis ses multiples cabrioles dans Matrix (frères Wachowski) joue le jeu des confidences lors de la table ronde organisée à la suite de la projection de son film. Entre démonstration de Tai Chi et bilan sur son parcours, on apprend que cet acteur emblématique, désormais davantage tourné vers la production, tisse depuis toujours un lien étroit avec le cinéma asiatique. Il a d’ailleurs tourné coup-sur-coup 47 Ronin de Carl Erik Rinsch, tiré d’un mythe samouraï, et Man of Tai Chi. Dans cette dernière réalisation, il a été cherché celui qui était son entraineur sur le tournage de Matrix, Tiger Hu Chen pour interpréter le rôle principal.
Comme on peut s’y attendre, les scènes de bastons sont au rendez-vous. Dès les premières secondes de Man of Tai Chi, on se croit dans un Mortal Kombat avec des figures aussi impressionnantes qu’impossibles à réaliser dans la vraie vie. L’histoire n’est que secondaire. Le scénario, sous couvert d’intrigue policière bâclée, est très superficiel. Pareil pour la mise en scène qui est essentiellement concentrée sur l’esthétique des rencontres combatives. Cependant, sur ce point, on est encore loin de la finesse d’un Wong Kar Wai où tout est minutieusement écrit avec une intention bien précise. On a l’impression ici d’un cafouillage ordonné sans réelle toile de fond.

Pour autant, on perçoit dans ce film Man of Tai Chi un grand respect du réalisateur pour ces traditions, notamment sur la précision des gestes, et un profond amour pour la culture chinoise. Un film de genre à ne mettre qu’entre les mains de passionnés d’arts martiaux…

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 30/04/2014
  • Distribution France : Universal Pictures France

Check Also

To the Bone affiche

[CRITIQUE] « To the Bone » (2017) : Polémique et anorexie sur Netflix

Après la série 13 Reasons Why sur le suicide chez les jeunes, To The Bone …

Teaser Zootopie

[NEWS] Zootopie (2016), en route pour le règne animal

Zootopie (Zootopia) de Byron Howard et Rich Moore, film évènement des studios d’animation Walt Disney, est …

Laisser un commentaire