//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer / CINEMA: “3x3D” (2013), patchwork de films 3D/patchwork of 3D movies

CINEMA: “3x3D” (2013), patchwork de films 3D/patchwork of 3D movies

Alors que la 3D a le vent en poupe actuellement, la sortie d’un assemblage de court-métrages internationaux en 3D de trois cinéastes reconnus, Peter Greenaway (The Pillow Book, Goltzius et la Compagnie du Pélican), Edgar Pêra (O Barão) et Jean-Luc Godard (Histoire(s) du cinéma, Film Socialisme), a particulièrement attiré notre attention : “3x3D” (2013). Après la surenchère 3D des grosses productions commerciales, quel regard peuvent porter trois artistes sur ce nouveau médium ?

While 3D is currently in the lead, the release of this patchwork of international short films in 3D by three well known filmmakers, Peter Greenaway (The Pillow Book, Goltzius and the Pelican Company), Edgar Pêra (O Barão) and Jean-Luc Godard (Histoire(s) du cinéma, Film Socialisme), has particularly attracted our attention. After the overbiding 3D of big commercial movies, what is the look of three artists on this medium?
More in English >>

Présenté en clôture de la 52ème Semaine de la Critique au Festival de Cannes en 2013, 3x3D est un film commandé par la ville de Guimarães (Portugal) pour son 2000ème anniversaire.
Dans le court-métrage Just in Time, le britannique Peter Greenaway part d’une page blanche et parcourt les dédales et les temps de la ville portugaise, jouant sur les typographies et les surimpressions.
Dans Cinésapiens, le portugais Edgar Pêra part de la caverne de Platon au film de série B pour décrire le nouveau spectateur de cinéma. Sur fond de secte crypto-celluloid d’un mystérieux Dr Lovecraft, le réalisateur raconte l’histoire du cinéma à travers le regard fasciné, voire sectaire, du spectateur.
Enfin, de la page blanche de Greenaway, nous passons à l’écran noir du suisse Jean-Luc Godard avec Les Trois Désastres. Toujours prompt à ironiser, le cinéaste y prédit un “3 Dés-Astres” à venir. Il détourne avec facétie la commande en convertissant en 3D des images de vieux films. Il en profite pour prolonger ses Histoire(s) du cinéma et y intercalent quelques images vraiment tournées en 3D : des images de films d’horreur et de films pornographiques. Soit une vision relativement sombre de cette technologie, en opposition aux approches ludiques de Greenaway et Pêra.

Il s’agit donc de trois exercices de style, de trois réflexions différentes sur la 3D. Mais si le cinéphile prendra plaisir à voir l’utilisation de ce format par ces trois artistes reconnus, l’amateur de films 3D restera probablement sur sa faim.

jici


En savoir plus : https://www.facebook.com/3x3D.lefilm (Facebook officiel)

The Three Disasters
Jean-Luc Godard
Shown at the end of the 52nd Semaine de la Critique at Cannes in 2013, 3x3D is an order from the city of Guimarães (Portugal) for its 2000th anniversary. There are three exercises in style, three thoughts on 3D. But if the moviegoer will be happy to see the use of this format these three renowned artists, amateur 3D movies will probably left hungry.

jici


To learn more: http://en.unifrance.org/movie/37751/3x3d

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Check Also

LE_REDOUTABLE Affiche film

[CRITIQUE] “Le Redoutable” (2017), Michel Hazanavicius redouble de lourdeur

Le Redoutable de Michel Hanazavicius, le biopic sur Jean-Luc Godard, a été présenté en compétition officielle du …

Le redoutable critique film Louis Garrel

[CRITIQUE] “Le Redoutable” (2017), ce que le cinéma doit être

Quelques temps après l’ambitieux et cinématographique The Search, Michel Hazanavicius revient avec son nouvel opus, Le Redoutable …

Laisser un commentaire