//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer / CINEMA: « 2/Duo » de/by Nobuhiro Suwa (1997)

CINEMA: « 2/Duo » de/by Nobuhiro Suwa (1997)

Inédit en France, le premier long métrage de Nobuhiro Suwa (M/Other, Un couple parfait) traite déjà le motif récurrent de ses films à venir, à savoir le couple.

New in France, the first feature film by Nobuhiro Suwa (M/Other, A Perfect Couple) already treats the recurrent motif of his future films, that is to say the couple.
More in English >>

2/Duo (2/デュオ, 1997) est l’histoire contrariée et violente de deux jeunes amoureux : Yu Yu (Yu Eri), vendeuse dans une boutique de vêtements, et Kei (Nishijima Hidetoshi), acteur fauché qui vit à ses crochets.
Avec un cadrage souvent fixe et l’utilisation d’un seul objectif de caméra, Nobuhiro Suwa filme et interroge ce couple comme un laborantin étudierait ses souris. Mais comme toute expérience, celle-ci a ses limites. D’un côté, elle brouille avec succès la frontière entre réel et fiction par l’utilisation de longs plan-séquences et de l’insertion de fausses interviews-confessions des personnages. De l’autre, l’abandon du scénario au profit d’une écriture improvisée au jour le jour provoque inévitablement longueurs et détours inutiles.
Si ces choix esthétiques peuvent dérouter ou séduire, ils n’en sont pas moins une intéressante réflexion sur un couple en crise.

jici

Site officiel : http://www.capricci.fr/fiche.php?id_film=138&page=dis&req=lm

2/Duo (2/デュオ, 1997) is a difficult and violent story of two young lovers Yu Yu (Yu Eri), a saleswoman in a clothing store, and Kei (Hidetoshi Nishijima), an actor who scrounges on her.

With an often fixed framing and the use of a single camera lens, Nobuhiro Suwa shot and questions this couple as a laboratory assistant would study his mouses. But like any experiment, it has its limitations. On the one hand, it successfully blurs the line between reality and fiction through the use of long sequence-length shots and insertion of false confessions-interviews of the characters. On the other hand, the abandonment of the script in favor of an impromptu writing inevitably causes more tedious moments and unnecessary detours.
If these aesthetic choices can confuse or seduce, they are nevertheless an interesting reflection on a couple in crisis.

jici

To learn more: http://www.imdb.com/title/tt0118534/

Check Also

Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 affiche

[CRITIQUE] « Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 » (2017) de James Gunn

Après le succès inattendu du premier opus, James Gunn rempile pour Les Gardiens de la …

Affiche Message From The King

[CRITIQUE] « Message From The King » (2017) : Fabrice du Welz à L.A.

Le belges Fabrice du Welz part aux Etats-Unis pour tourner son film Message From The King. …

Laisser un commentaire