//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / THEATRE: Avignon 2011 – Bulles #06, Avignon, dépôt de bilan/statement of affairs

THEATRE: Avignon 2011 – Bulles #06, Avignon, dépôt de bilan/statement of affairs

Fin du Festival in ce lundi 26 juillet avec un bilan globalement positif (93% de fréquentation, des vedettes et aucune polémique) aux dires de ses responsables. Voici donc nos impressions du Festival off qui fermera ses portes à la fin du mois.

End of Festival in this Monday, July 26 with a generally positive result (93% attendance, some stars and no controversy) in the words of its leaders. Here are our impressions of the Festival off which will close at the end of the month.
More in English >>

De nos cinq jours de présence au Festival off et des 400 pages du programme, nous n’avons vu ou entendu parler que d’une quinzaine de spectacles intéressants. Dans les rues de la ville, naviguant entre les automobilistes (bus compris) plutôt agressifs, malgré la chaleur et l’inconfort de certaines salles (et pas forcément celles attendues) et regrettant l’absence d’animation en dehors du secteur de la mairie et de la Cour des Papes, nous avons apprécié les quelques concerts de rue de qualité dont celui donné par la chanteuse Amélie Angebault (une voix aux sonorités proches de celle d’Olivia Ruiz).

Le Festival est également l’occasion de voir l’originalité des comédiens pour démarcher leur spectacle auprès des passants. Nous avons particulièrement apprécié :
– la « parade délibérément racoleuse pour un spectacle véritablement intelligent » de la Compagnie Passages pour leur spectacle « Les Gaillardes » ;
– le parcours du pianiste Cédric Le Guillerm tracté par la bicyclette Grand-bi du comédien Vincent Clergironnet pour leurs deux spectacles en alternance « Demain il fera jour ! » et « Maintenant ! » ;
– l’humour noir du déguisement en Grande Faucheuse pour le one-man-show « Guillaume Meurice : Tout le monde y passe » au Théâtre de la Tâche d’encre.

Quelques regrets : ne pas avoir eu le temps de voir « Grammaire des mammifères » mis en scène par Thierry Bordereau, « NOSFERATU le vampire – cinéconcert » de Paolo Cipriano et Valentina Mitola, « PaGAGnini » de Yllana et Ara Malikian, « Rhinocéros » mis en scène par Alain Timar, et un des spectacles diffusés au théâtre mutualisé L’Adresse (théâtre où tous les artistes partagent leurs pertes et profits).

Enfin, nous avons beaucoup aimé le regard critique et les retours parfois acerbes sur le Festival du site Le Bruit du Off.

Un petit festival cette année (aucune pièce ne sort du lot), une animation des rues moindre mais un plaisir toujours aussi vivace de ne penser que théâtre le temps d’un été.

jici & elsa

P.S. Nos derniers coups de cœur d’affiches : « Rouge » de la Compagnie Mélodrames et « Johnny got his gun » de la compagnie Acta du Théâtre sous les Arbres.

En savoir plus :
Bulles de Culture : Avignon 2011 ;
http://www.myspace.com/amelieangebault (Myspace officiel) ;
http://www.compagniepassages.com (site officiel) ;
http://www.ciedemainilferajour.com (site officiel) ;
http://www.guillaumemeurice.fr (site officiel) ;
– http://www.lamanufacture.org/index.php?option=com_content&view=article&id=88&Itemid=108 (site officiel) ;
– http://www.theatre-laluna.fr/festival-avignon-2011-nosferatu-le-vampire–cineconcert,113.html (site officiel) ;
– http://www.pagagnini.com (site officiel) ;
– http://www.theatredeshalles.com/LES-SPECTACLES/ete/128-Rhinoceros (site officiel) ;
– http://www.theatredeladresse.com (site officiel) ;
http://lebruitduoff.com (site officiel) ;
http://www.cie-melodrames.com (site officiel) ;
http://www.letheatresouslesarbres.com (site officiel).

Of our five days at the festival off and of the 400 pages of the program, we have seen or heard of about fifteen interesting shows. In the streets of the city, navigating between the drivers (including bus) rather aggressive, despite the heat and discomfort of certain theaters (and not necessarily those expected), and regretting the lack of entertainment outside the area of the town hall and the Court of the Popes, we enjoyed a few concerts street quality as that given by the singer Amélie Angebault (voice sounding similar to the one of Olivia Ruiz).

The Festival is also the opportunity to see the originality of the actors to canvass for their show to the passers-by. We particularly enjoyed:
– the « parade deliberately touted for a show truly intelligent » by Compagnie Passages for their show « Les Gaillardes »;
– the mileage of the pianist Cédric Le Guillerm towed by the bicycle Penny-farthing of the actor Vincent Clergironnet for their two alternating shows «  »Demain il fera jour ! » et « Maintenant ! » ;
– the dark humor of the disguise of Grim Reaper for the one-man-show « Guillaume Meurice : Tout le monde y passe » at Théâtre de la Tâche d’encre.

A few regrets: not having enough time to see « Grammaire des mammifères » staged by Thierry Bordereau, « NOSFERATU le vampire – cinéconcert » by Paolo Cipriano and Valentina Mitola, « PaGAGnini » by Yllana and Ara Malikian, « Rhinocéros » staged by Alain Timar, and one of the shows done in the mutualized theaterL’Adresse (a theater where all the artists share their profits and losses).

Finally, we enjoyed the critical and sometimes caustic feedback on the Festival og the website Le Bruit du Off.

A small festival this year (no play stands out), a less animated streets but the still lively pleasure to think theatre for a summer.

jici & elsa

P.S. Our last favorites posters: « Rouge » by Compagnie Mélodrames and « Johnny got his gun » bye company Acta of Théâtre sous les Arbres.

To learn more:
Bulles de Culture : Avignon 2011 ;
http://www.myspace.com/amelieangebault (official Myspace) ;
http://www.compagniepassages.com (official website) ;
http://www.ciedemainilferajour.com (official website) ;
http://www.guillaumemeurice.fr (official website) ;
– http://www.lamanufacture.org/index.php?option=com_content&view=article&id=88&Itemid=108 (official website);
– http://www.theatre-laluna.fr/festival-avignon-2011-nosferatu-le-vampire–cineconcert,113.html (official website) ;
– http://www.pagagnini.com (official website) ;
– http://www.theatredeshalles.com/LES-SPECTACLES/ete/128-Rhinoceros (official website) ;
– http://www.theatredeladresse.com (official website) ;
http://lebruitduoff.com (official website) ;
http://www.cie-melodrames.com (official website) ;
http://www.letheatresouslesarbres.com (official website).

Check Also

Affiche Walk with me

[CRITIQUE] « Walk with me » (2017) de Lisa Ohlin

Walk with me (De standhaftige) de Lisa Ohlin est un film sentimental nordique traitant de …

Radieuse Vermine affiche

[CRITIQUE] « Radieuse Vermine » (2017) par David Mercatali : Jusqu’où seriez-vous allé ?

Parmi les 1400 spectacles joués au festival Avignon Le Off 2017 cet été, Radieuse Vermine …

Laisser un commentaire