//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / SPECTACLES / Éclats de vie, Jacques Weber seul en scène

Éclats de vie, Jacques Weber seul en scène

Le comédien français Jacques Weber prend ses aises au théâtre Hébertot depuis le 14 décembre et y reprend son spectacle Seul en scène, sous un nouveau titre mais toujours avec autant de plaisir, il nous (re)présente ses Éclats de vie.

 

 

“Duras, La Fontaine, Maïakovski, Rimbaud, Beckett
étaient avec nous dans la cour de récré,
nous nous vengions de l’école”
Jacques Weber

Prix d’Excellence à l’unanimité au concours de sortie du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique en 1971, César du Meilleur Acteur dans un second rôle pour son interprétation du comte de Guiche dans l’adaptation cinématographique de Cyrano de Bergerac par Jean-Paul Rappeneau en 1991, Jacques Weber a très tôt préféré les planches (il monte ses premières pièces dès l’âge de 11 ans) aux pupitres de l’école (qu’il quitte juste après avoir obtenu bon an mal an son B.E.P.C.). Pourtant, devenu grand, il s’empare sur scène du très usité manuel scolaire Lagarde et Michard et tel un enfant ouvrant son coffre à jouets, nous rejoue tous les textes qu’il a étudiés, tous ces mots qu’il a ressassés et nous les fait partager pendant plus d’une heure, dans une délectation de la langue française.

“Je viens seul, la voix brute et à mains nues, un cahier sous le bras,
jouer à rire, à pleurer, à réfléchir avec des mots
que je trouve beaux et qui ne me font plus peur”
— Jacques Weber

Pour entendre ses mots offerts, nul besoin d’exubérance scénographique, le plateau est recouvert de rideaux noirs d’où seul un tabouret haut et une carafe d’eau émergent. Seul en scène, Weber illumine le théâtre de sa présence. Rien n’est donné à voir que l’acteur sur scène et tour à tour apparaissent Edmond Rostand, Antonin Artaud, Jean de La Fontaine, Gustave Flaubert, Molière, Arthur Rimbaud, Raymond Devos, Pierre Corneille, Alphone de Lamartine, Boris Vian et tant d’autres. De l’enfance à la vieillesse, Jacques Weber, passant d’une vie à l’autre, récite, incarne, raconte, singe, chante, interprète et (se) joue (de) tous ces textes.

Eclats de vie est composé comme un tour de chant,
pourtant il s’agit bien de théâtre ;
une histoire se raconte malgré moi,
qui n’ai pour instrument
que mes mains et ma voix”
— Jacques Weber

École buissonnière, école de vie, foncez voir ces éclats, cette vie, laissez vous éblouir vue et ouïe à ces Éclats de vie.

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me
Elsa V.

Elsa V.

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Amatrice de littérature jeunesse, de conte, de théâtre, de marionnettes, de cinéma et de série tv, j'apprécie tout particulièrement les histoires qui m'embarquent et les formes d'art pluridisciplinaire.

Top 3 Cinéma : "Eternal Sunshine of the Spotless Mind", "Les Ailes du désir", "Once"
Top 3 Littérature Jeunesse : "Harry Potter" de J.K. Rowling, "Meto" de Y. Grevet, "Toby Lolness" de T. de Fombelle
Top 3 Théâtre: Les Possédés, Tg STAN, Yves Beaunesne
Top 3 TV : "The Wire", "The Good Wife", "Black Books"
Elsa V.

En savoir plus :

  • Éclats de vie de Jacques Weber du 14 au 31 décembre 2010 au Théâtre Héberthot (Paris, France)

Laisser un commentaire