//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / TELEVISION: Chuck, the softy spy/l’espion au coeur d’artichaud (season 4/saison 4)

TELEVISION: Chuck, the softy spy/l’espion au coeur d’artichaud (season 4/saison 4)

Charles “Chuck” Bartowksi, le geek loser catapulté dans le monde de l’espionnage high-tech, revient pour une quatrième saison grâce au fort soutien de ses fans après des menaces d’interruption de cette série sympathique à l’audience certes régulière, mais trop modeste aux yeux de la chaîne NBC.

Thanks to his fanbase’s vivid support, Charles “Chuck” Bartowski, the geeky loser thrown into the hazardous life of high-tech espionnage, returns for a fourth season after this sympathetic serie was threatened of cancellation by NBC, due to relatively low, although regular, audience ratings.
More in English >>

Depuis trois saisons, Chuck (Zachary Levi) vivait une situation impossible : tenu au secret par ses supérieurs quant à son statut d’espion forcé, il ne pouvait ni se confier à ses proches, notamment à sa soeur Ellie (Sarah Lancaster) et à son meilleur ami Morgan (Joshua Gomez), ni surtout vivre au grand jour son amour pour Sarah (Yvonne Strahovski). Quoique les épisodes des saisons précédentes soient tous égaux en termes de rythme et d’humour, la saison 3 avait fini par lasser à force de toujours jouer la carte de l’idylle impossible entre Chuck et Sarah… jusqu’à ce que les scénaristes osent enfin bouleverser leur écriture : désormais finis les secrets, tout le casting principal est au courant, et le couple-vedette s’assume !

Loin de mettre en danger l’équilibre narratif de la série, il est probable au contraire que le bouleversement de son statu quo lui permette enfin d’exploser, notamment grâce à l’adjonction à la “Team Bartowksi” d’un nouveau membre particulièrement imprévisible : Morgan Grimes, nom de code… Michael Carmichael ! À l’image de ce personnage expert en gaffes mais de plus en plus relégué au second plan durant les saisons 2 et 3, il semble que les scénaristes en aient aussi redécouvert deux autres : Ellie Bartowski et son époux Devon Woodcomb (Ryan McPartlin), surnommé Capitaine Awesome, tous deux brutalement propulsés dans la double vie de Chuck à la fin de la saison 3. En effet, si “Awesome” était jusqu’ici le beau-frère charismatique et en tout point parfait de Chuck, il s’est révélé beaucoup moins à l’aise et beaucoup plus gauche dès lors qu’il a dû participer à quelques missions !

Le fil rouge qui sous-tend toute la trame narrative de la série est l’histoire de la famille Bartowski, dont Chuck découvre toujours davantage de secrets insoupçonnés, en particulier la création par ses parents de leur propre réseau d’espionnage. Après son père, interprété par Scott Bakula (le Sam Beckett de la série “Code Quantum”) et assassiné à la fin de la saison 3, l’intrigue va se porter sur sa mère, que Chuck pensait morte des années auparavant. Souhaitons donc la bienvenue à l’actrice Linda Hamilton (la Sarah Connor des “Terminator”), nouvelle venue dans l’équipe et, sûrement, un personnage plus ambigü que celui de son époux, comme le suggère l’épilogue du premier épisode diffusé le 20 septembre. On la voit se débarrasser sans difficulté de trois hommes et les abattre froidement, y compris leur chef joué par le géant scandinave Dolph Lundgren (“Rocky IV”, “Expendables : Unité Spéciale”) ! Mary Elisabeth Bartowski, nom de code “Frost” (gelé), fait immédiatement froid dans le dos…

Sébou/세부

En savoir plus :
“Chuck” (site officiel anglais).
– “Chuck” (site officiel français) ;
“Chuck” (Wikipédia).

For three seasons, Chuck (Zachary Levi) has been in an impossible situation : forced to secrecy by his superiors as to his unwanted spy status, he could neither confide in his relatives, especially his sister Ellie (Sarah Lancaster) and his best friend Morgan (Joshua Gomez) nor live his complicated romance with Sarah (Yvonne Strahovski) in the open. Even though the previous seasons’ episodes are all equally fun and humorous, season 3 ended up becoming weary by over-playing the “impossible idyll between Chuck and Sarah” card… that is, until the show’s writers finally dared turn their own writing upside down : no more secrets, all the main cast knows, and the star-couple’s love blooms!

Far from dangerously upsetting the serie’s narrative balance, it is likely that such an upheaval in its statu quo shall allow it to finally meet success, particularly with the addition of Team Bartowski’s latest recruit: Morgan Grimes, codename… Michael Carmichael! Much like this expert goofball character, which was slowly loosing importance during the last two seasons, it seems that the writers have also rediscovered a couple of other characters: Ellie Bartowski and her husband Devon “Captain Awesome” Woodcomb (Ryan McPartlin), both sucked into Chuck’s double life at the end of season 3. Indeed, if “Awesome” was so far the charismatic, all-perfect brother-in-law for Chuck, he turned out to be much less at ease, but much more clumsy, once he got involved in several missions!

The thread that supports the serie’s narrative plot is the secret history of the Bartowski family, whose unsuspected depths Chuck keeps discovering – up to season 3’s cliffhanger when he actually inherits his parents’ own spy network. After his father, played by Scott Bakula (Sam Beckett in the serie “Quantum Leap”), got killed at the end of season 3, the plot will now focus on his mother, whom Chuck thought dead years ago. Enter actress Linda Hamilton (Sarah Connor in “Terminator”), whose character promised to be more ambiguous than Bakula’s, as we saw on September 20th in the epilogue of this new season’s first episode. Thus, she swiftly takes care of three men, beating them up then coldly shooting them down, including their leader played by scandinavian giant Dolph Lundgren (“Rocky IV”, “The Expendables”)! Mary Elisabeth Bartowski seems to live up to her codename: “Frost”…

Sébou/세부

To learn more:
“Chuck” (English website).
– “Chuck” (French website) ;
“Chuck” (Wikipedia).

Check Also

Americool - Le cinéma des années 80 France 4 affiche

“Americool – Le cinéma des années 80” sur France 4

Back to the 80’s sur France 4 à l’occasion de deux soirées où seront diffusés …

This is us saison 1

[CRITIQUE] “This Is Us” saison 1, la nouveauté de la rentrée à ne pas rater

Véritable phénomène aux États-Unis, la nouveauté de NBC, This Is Us de Dan Fogelman, a …

Laisser un commentaire