//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / César 2010 : Jacques Audiard, prophète en son pays

César 2010 : Jacques Audiard, prophète en son pays

Avec près de neuf récompenses, Jacques Audiard sort grand vainqueur des César 2010 pour Un Prophète, film ambitieux et réussi (cf. Un Prophète et Qu’un seul tienne et les autres suivront, la bonne santé des prisons françaises) toujours en course pour les Oscars.

 

Sans surprise car mérité, la cérémonie des César a donc récompensé neuf fois « Un Prophète » de Jacques Audiard :

  • Meilleur Film : Pascal Caucheteux, Grégoire Sarlat (Why Not Production) et Marco Cherqui (Chic Films) ;
  • Meilleur Réalisateur : Jacques Audiard (César déjà obtenu en 2006 pour « De battre mon coeur s’est arrêté ») ;
  • Meilleur Acteur & Meilleur Espoir Masculin : Tahar Rahim, premier comédien à recevoir cette double récompense ;
  • Meilleur Acteur dans un Second Rôle : Niels Arestrup, immense performance dans le film (César déjà obtenu en 2006 pour « De battre mon cœur s’est arrêté ») ;
  • Meilleur Scénario Original : Jacques Audiard (César déjà obtenu en 2002 pour « Sur mes lèvres »), Thomas Bidegain, Abdel Raouf Dafri et Nicolas Peufaillit ;
  • Meilleurs Décors : Michel Barthélémy (« Largo Winch », « Blueberry », « Sur mes lèvres ») pour son magnifique travail sur le décor reconstitué de la prison ;
  • Meilleure Photo : Stéphane Fontaine (César déjà obtenu en 2006 pour « De battre mon cœur s’est arrêté ») ;
  • Meilleur Montage : Juliette Welfling (César déjà obtenu en 1995 pour « Regarde les hommes tomber » de Jacques Audiard, en 2006 pour « De battre mon coeur s’est arrêté » de Jacques Audiard et en 2008 pour « Le scaphandre et le papillon » de Julian Schnabel).

Les autres récompenses sont :

  • Meilleure Actrice : Isabelle Adjani pour « La Journée de la jupe » de
    Jean-Paul Lilienfeld, cinquième César pour une actrice émue et engagée (César obtenus en 1982 pour « Possession » d’Andrzej Zulawski, en 1984 pour « L’été meurtrier » de Jean Becker, en 1989 pour « Camille Claudel » de Bruno Nuytten et en 1995 pour « La Reine Margot » de Patrice Chéreau).
  • Meilleure Actrice dans un Second Rôle : Emmanuelle Devos pour « À l’origine », l’étonnant et touchant film de Xavier Giannoli.
  • Meilleur Espoir Féminin : Mélanie Thierry dans « Le Dernier pour la route » de Philippe Godeau.
  • Meilleur Premier Film : « Les Beaux Gosses » de Riad Sattouf, première d’un nouveau réalisateur venu tout droit de l’univers de la bande dessinée.
  • Meilleure adaptation : Stéphane Brizé et Florence Vignon pour « Mademoiselle Chambon » de Stéphane Brizé.
  • Meilleure Musique & Meilleur Son : « Le Concert » de Radu Mihaileanu.
  • Meilleurs Costumes : « Coco avant Chanel » d’Anne Fontaine.
  • Meilleur film étranger : « Gran Torino » de l’inusable Clint Eastwood.
  • Meilleur film documentaire : « L’Enfer de Henri-Georges Clouzot », l’histoire magnifique d’un tournage mythique et maudit, raconté par Serge Bromberg et Ruxandra Medrea.
  • Meilleur court métrage : « C’est gratuit pour les filles » de Claire Burger et Marie Anachoukeli.

Enfin, l’actrice américaine Sigourney Weaver a remis un César d’Honneur à l’acteur américain Harrison Ford pour l’ensemble de sa carrière tandis que l’acteur français Fabrice Luchini rendait un vibrant hommage au réalisateur français Eric Rohmer, mort cette année (cf. Le dernier conte d’Eric Rohmer).

Check Also

Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 affiche

[CRITIQUE] « Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 » (2017) de James Gunn

Après le succès inattendu du premier opus, James Gunn rempile pour Les Gardiens de la …

Affiche Message From The King

[CRITIQUE] « Message From The King » (2017) : Fabrice du Welz à L.A.

Le belges Fabrice du Welz est parti aux États-Unis pour tourner son film Message From The …

Laisser un commentaire