//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / [CRITIQUE] « Mes chères études », la prostitution étudiante
mes cheres etudes image
© D.R.

[CRITIQUE] « Mes chères études », la prostitution étudiante

« Mes chères études » : Adaptation télévisuelle réussie par la réalisatrice française Emmanuelle Bercot du roman autobiographique à succès de Laura D., « Mes chères études/Étudiante, 19 ans, job alimentaire : prostitution ».

 

Synopsis :

« Je m’appelle Laura, j’ai 19 ans. Je suis étudiante en langues vivantes et je suis obligée de me prostituer pour payer mes études. Je ne suis pas toute seule dans ce cas. Il paraît que 40 000 autres étudiantes font comme moi. Tout s’est enchaîné dans une logique bizarre, sans que je me sois vraiment rendu compte que je tombais. Je ne suis pas née avec une petite cuillère en argent dans la bouche. Je n’ai jamais connu le luxe et l’aisance, mais jusqu’à cette année, je n’ai jamais manqué de rien. Ma soif d’apprendre, mes convictions m’ont toujours fait penser que mes années étudiantes seraient les plus belles, les plus insouciantes. Je n’aurais jamais pensé que ma première année à l’université se transformerait en un véritable cauchemar. »

« Mes chères études » :
une adaptation libre réussie

 

Le premier paragraphe du livre « Mes chères études » de Laura D. est efficace et direct. Pour en retrouver la force, Emmanuelle Bercot choisit de construire le récit par un flash-forward : gros plans d’une caméra remontant le long de la jambe de Laura (Déborah François) faisant sa toilette intime puis succession de plans cuts de Laura s’essuyant, attrapant une poignée de préservatifs, enfilant un jeans puis un polo puis plans larges la montrant s’éloigner dans la rue avant de la découvrir pour la première fois lorsqu’elle rencontre son premier client Jo (Alain Cauchy).

Aimant les histoires où ces personnages féminins sont soumis à la contrainte (cf. le très beau court-métrage « À poil » réalisé en 2004), Emmannuelle Bercot réussit avec succès à nous faire prendre conscience de cette face cachée de la vie d’étudiante et à nous faire partager le cercle vicieux dans lequel ces étudiants se retrouvent vite enfermer pour gagner de l’argent.

Avec une mise en scène au plus près de ces personnages, le film réunit également un casting judicieux, que ce soit la perdue Laura (Déborah François), le manipulateur client de cinquante ans Jo (Alain Cauchy), l’odieux premier amour Manu (Benjamin Siksou) ou le glandeur amoureux Benjamin (Mathieu Demy).

Adaptation libre du roman de Laura D., « Mes chères études » d’Emmanuelle Bercot est un téléfilm à découvrir sans tarder.

 

 

En savoir plus :

  • « Mes chères études » (2010)
    Réalisation : Emmanuelle Bercot
    Scénario : Emmanuelle Bercot
    Image : Christophe Offenstein
    Montage : Julien Leloup
    Casting : Déborah François, Alain Cauchy), Benjamin Siksou, Mathieu Demy
    Chaîne d’origine : Canal+

Check Also

Séries Mania 2017 séries françaises en compétition

[CRITIQUES] Séries Mania 2017 : Nos avis et pronostics sur les séries françaises en compétition

Découvrez les avis et pronostics de Bulles de Culture sur six séries françaises en compétition …

Julianna Margulies rencontre

Séries Mania 2017 : Rencontre avec Julianna Margulies de « The Good Wife »

Le Festival Séries Mania 2017 invite cette année l’actrice à succès Julianna Margulies qui profite …

Laisser un commentaire