//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / LITTERATURE / BANDES DESSINEES COMICS / [DOSSIER] Osamu Tezuka, le père du manga

[DOSSIER] Osamu Tezuka, le père du manga

Profitons de l’actualité cinématographique avec la sortie sur les écrans d’Astro Boy (2009) de David Bowers pour revenir sur Osamu Tezuka, le créateur de ce personnage et son œuvre.

Osamu Tezuka :
LA personnalité incontournable
de l’histoire du manga

 

Même si la plupart des européens ne connaissent pas son nom, il faut savoir qu’Osamu Tezuka est LA personnalité incontournable de l’histoire du manga. L’équivalent japonais d’Hergé pour la bande dessinée franco-belge ou du duo Stan Lee/Jack Kirby pour les comics, amenant cet art à un niveau insoupçonné.

Osamu Tezuka image 1
© D.R.

Né en 1928, Osamu Tezuka livrera ses premières œuvres juste après la seconde guerre mondiale, dans un pays alors en pleine reconstruction. En 1947, il rencontre le succès grâce à La Nouvelle Ile au Trésor adaptation du roman de Robert L. Stevenson, qui frappe par son trait plein d’humour et son découpage moderne, quasi-cinématographique (voir le travelling arrière de la page reproduite ci-contre).

Les années 50 vont voir les débuts de ses séries les plus célèbres, que les plus jeunes d’entre nous ont pu suivre en version animée dans les années 80 sur les chaînes hertziennes : Astro Boy, plus connu sous nos latitudes sous le nom d’Astro Le Petit Robot, et Le Roi Léo, honteusement plagié par Disney pour Le Roi Lion. Tezuka, auteur prolifique s’il en est, publie de nombreuses autres séries abordant tous les genres, du conte de princesse (Princesse Saphir) à la science-fiction (Lost World, Next World), en passant par une série « médicale » (Black Jack). Tezuka publiera au cours de sa vie plus de 700 œuvres originales.

Au fur et à mesure, il va développer des récits de plus en plus adultes et aborder des périodes et des sujets de plus en plus difficiles. Parmi ses chefs-d’œuvres, on retiendra particulièrement son adaptation de La Vie de Bouddha et L’Histoire des Trois Adolf, suivant les destins croisés de trois personnages partageant le même prénom et dont l’un d’eux n’est autre qu’Hitler. Cette évolution vers des récits plus profonds et plus denses se ressent particulièrement dans Phénix, série qu’il aura accompagné sur plus de 30 ans, de 1954 à 1988.

Une œuvre prolifique
d’une qualité incroyable

 

Osamu Tezuka image 2
© D.R.

 

En 1989, Osamu Tezuka meurt des suites d’un cancer. Sa planche à dessin l’aura accompagné jusque dans sa chambre d’hôpital, où il travaillait sur deux œuvres inachevées, Beethoven et Gringo. Sentant la fin arriver, Tezuka réalise quelques planches testamentaires et autobiographiques particulièrement émouvantes, publiées en conclusion de Gringo.

Tezuka laissa derrière lui une œuvre prolifique, dont on retiendra l’incroyable qualité et surtout le message incroyablement humaniste.

Ce que j’ai cherché à exprimer dans mes œuvres tient tout entier dans le message suivant : Aimez toutes les créatures ! Aimez tout ce qui est vivant.
Osamu Tezuka

 

 

En savoir plus :

3 Commentaires

  1. Mdr, il est de retour notre Astro Le Petit Robot :

    "Ce héros du futur
    Qui nous fait vivre de vraies aventures
    Toujours là
    Quand il faut
    C'est Astro le Petit Robot

    Ce nouveau chevalier
    Qui nous apprend à nous entraider
    Toujours là
    Quand il faut
    C'est Astro le Petit Robot

    Celui dont on est fier
    D'être l'ami du bout de la Terre
    Le formidable
    L'incroyable
    C'est Astro le Petit Robot

    Celui que rien n'arrête
    Qui va tout droit par vents et tempêtes
    Toujours là
    Quand il faut
    C'est Astro le Petit Robot

    Celui qui n'admet pas
    Que l'on s'amuse à défier la loi
    Toujours là
    Quand il faut
    C'est Astro le Petit Robot

    Celui dont on est fier
    D'être l'ami du bout de la Terre
    Le formidable
    L'incroyable
    C'est Astro le Petit Robot

    Celui dont la courage
    N'a pas d'égal malgré son jeune âge
    Toujours là
    Quand il faut
    C'est Astro le Petit Robot

    Celui dont on est fier
    D'être l'ami du bout de la Terre
    Le formidable
    L'incroyable
    C'est Astro le Petit Robot

    Le formidable
    L'incroyable
    C'est Astro le Petit Robot."

  2. Bel article mais je crains d'être très déçu par le nouveau dessin animé "Astro boy" qui vient de sortir au ciné…

  3. Pour ajouter aux rares liens francophones : http://www.tezuka.fr

Laisser un commentaire