//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / The Mentalist

The Mentalist

“The Mentalist” continues to be one of the best detective shows of the moment. This is due to the remarkable performance of Simon Baker, who portrays Patrick Jane, a man, who possesses a great sense of deduction, coupled with the ability to manipulate people to get answers.

“The Mentalist” continue à être l’une des meilleures séries policières du moment. Ceci est dû en grande partie au remarquable jeu d’acteur de Simon Baker, qui joue Patrick Jane, un homme qui possède un certain sens de la déduction, couplé à une habilité à manipuler les gens pour obtenir des réponses.

La suite en français >>

Of course, Patrick Jane’s smile is one of the key trademarks of the shows. The cheerful character hides a deep trauma, which is cleverly nuanced and written. Behind the killer smile lies a very disturbed persona that is very intriguing. We all wait for the moment where that controlled mask will fall, but we are happy to follow the character as he seems to be one of the rare heroes that we see, that seem completely altruistic, caring and ultimately good. Of course, the complex character is subtly written as being slightly patronizing, egocentric and also self-loathing, but that is only suggested at certain moments of the show.
TV Shows are essentially character-centric. This is why we like (or hate in certain cases) shows like “24”, “House”, “The Shield”, “Lost”, “Lie to Me”, “Castle”, “Nip/Tuck” and so on. “The Mentalist” has an excellent main character, but also a fun and quirky tone and a cast of characters that act basically as a loving family. The secondary characters are very endearing, even if they are under-written and not well developped. They are basically present to underline the main character’s strong personality and don’t seem very competent as CBI agents. We, sometimes, wonder how they would solve crimes without Patrick Jane. The writers seem to be aware of this issue and are very slowly and very slightly showing their strengths but perhaps too slowly and too slightly. They are afraid, it appears, that a better characterization of the team might overshadow the mentalist.
But the main problem which might ruin the series is the lack of continuity. Patrick Jane hangs around with the CBI (California Bureau of Investigation) in an effort to catch a serial killer named Red John, who killed his wife and child. Unfortunately, we only have elements of this intrigue in the first and last episode of season 1.
This season, the writers decided to add a very slight continuity as the Red John case has been taken off of our main character’s hands and put into another detective’s lap, much to the dismay of Patrick Jane. We have very little elements on this but are very curious to see how this is going to develop.

Concerning the episodes themselves, they follow the same procedure as in the first season, they are episodic and generally extremely predictible. However, the writers are still good at exploiting Patrick’s quirks and mentalist abilities. And for my part, I still consider this show high above other shows like “Monk”, “Lie to Me” and “CSI”.
Overall “The Mentalist” lacks a bit of continuity and a change of statu quo in order to become something that is excellent, but it is very pleasant to watch.
Out of 20, I would give this a 15.
Who would like this:

  • People who are tired of dark and grim cop shows, where characters backstab one another;
  • People who like “Miss Marple”, “Sherlock Holmes”, “Rouletabille”;
  • Parents who want to watch a crime show with their kids.

VJ Official website: http://www.cbs.com/primetime/the_mentalist.

Bien sûr, le sourire de Patrick Jane est un élément-clé de cette série. Ce personnage toujours souriant cache un traumatisme profond, astucieusement nuancé et écrit. Derrière l’étrange sourire se trouve une personnalité très intriguante. On attend le moment où ce masque va tomber mais nous sommes heureux de suivre ce personnage car il semble être un des rares héros sincèrement altruiste, généreux et intrinsèquement bon. Cependant, ce personnage complexe est aussi montré comme étant légèrement condescendant, égocentrique et aussi se détestant, mais ceci n’est que suggéré à de rares moments de la série.
Les séries télévisées sont essentiellement centrés sur des personnages atypiques. C’est pourquoi on adore (ou déteste) les séries comme “24h chrono”, “House”, “The Shield”, “Lost”, “Lie to Me”, “Castle”, “Nip/Tuck”, etc.. “The Mentalist” a un excellent personnage principal mais bénéficie aussi d’un ton léger et comique et d’un groupe de personnages qui se comporte comme une famille soudée. Les personnages secondaires sont attachants, même s’ils sont terriblement sous-exploités. Ils sont présents pour souligner la forte personnalité du personnage principal et ne semblent pas très efficaces en tant qu’agents du CBI. On se demande parfois comment ils feraient pour résoudre des affaires criminelles sans Patrick Jane. Les scénaristes sont au courant de ce problème et commencent légèrement à le rectifier et à montrer la force des autres personnages mais trop lentement. Ils semblent redouter qu’une meilleure caractérisation de ces personnages risqueraient d’affaiblir le charisme et la force du mentaliste.
Mais le véritable problème qui pourrait ruiner cette série est le manque de continuité. Patrick Jane traîne avec le CBI (California Bureau of Investigation) afin d’attraper un tueur en série nommé Red John, qui a tué sa femme et son enfant. Malheureusement, nous n’avons que très peu d’éléments de cette intrigue dans la saison 1.
Pour la saison 2, les scénaristes ont décidé d’ajouter une très légère continuité : l’affaire Red John est retirée à l’équipe que l’on suit pour être confiée à un autre détective, à la grande déception de Patrick Jane. Très peu d’éléments sont donnés sur cette intrigue encore une fois mais nous sommes curieux de voir comment tout ceci va se développer.
Concernant les épisodes eux-mêmes, ils respectent la formule posée par les créateurs de la série, se concentrent sur un meurtre qui est résolu dans l’épisode même et sont généralement extrêmement prévisibles. Cependant les scénaristes sont très bons et exploitent à merveille les possibilités du personnage de Patrick Jane, ses tics et son habilité de mentaliste. Et pour ma part, je considère cette série loin au-dessus d’autres comme “Monk”, “Lie to me” et “CSI : Les Experts”.
Globalement, “The Mentalist” manque de continuité et d’un changement de statu quo pour devenir quelque chose d’excellent, mais pour l’instant, cela reste très divertissant. Sur 20, c’est un 15 à donner à cette série.
Les personnes qui aimeront cette série sont :

  • les personnes qui en ont marre de regarder des séries policières sombres et violentes, où les personnages principaux complotent et se trahissent entre eux ;
  • les personnes qui aiment “Miss Marple”, “Sherlock Holmes” et “Rouletabille” ;
  • les parents qui voudraient regarder une série policière avec leurs enfants.

VJ Site officiel (en anglais) : http://www.cbs.com/primetime/the_mentalist. La série est disponible sur : http://www.tf1vision.com/tf1vision/television/serie-tv/thementalist/the-mentalist-saison-2-vost.

Laisser un commentaire