//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / La figure de l´amoureux fou chez Yvan Attal (Partir, Les Regrets)

La figure de l´amoureux fou chez Yvan Attal (Partir, Les Regrets)

 

 

 

Hasard de la programmation et coïncidence entre réalisateurs, deux films français, “Partir” de Catherine Corsini et “Les Regrets” de Cédric Kahn, sont sortis en France avec le même comédien, Yvan Attal, et le même type d´histoire : celle d´un homme que l´amour va rendre fou et pousser à des réactions extrêmes face au rejet de la femme qu´il aime.

D´un côté donc, le film “Partir” où Yvan Attal, personnage secondaire, va incarner le mari de Kristin Scott Thomas qui voudra le quitter pour un autre homme joué par Sergi Lopez.

De l´autre, le film “Les regrets” où Yvan Attal, personnage principal, va vivre un adultère avec un ancien amour de jeunesse joué par Valeria Bruni Tedeschi.
On one side, then, the film “Leaving” where Yvan Attal, secondary character, will be the husband of Kristin Scott Thomas who will leave him for another man played by Sergi Lopez.

Architecte dans “Les regrets”, médecin dans “Partir”, les personnages joués par Yvan Attal sont libérés de problèmes économiques mais ne peuvent se libérer de l´amour. Personnage principal dans “Les regrets”, donc personnage actif, il arrivera cependant à se libérer temporairement de cette faiblesse (la fin du film reste ouverte à ce propos) mais personnage secondaire dans “Partir”, donc personnage passif, il succombera à cette faiblesse.

Toujours est-il qu´il est amusant de remarquer ce genre de coïncidence cinématographique chez des réalisateurs différents qui ont détecté chez le même comédien la capacité à incarner l´amour et ses dérives. Ainsi, dans ces deux films, Yvan Attal joue la figure de l´amoureux fou où seul la mort peut vous libérer si vous ne prenez pas en charge votre destin en étant le personnage principal de votre propre histoire.

Enfin, il est également intéressant de noter la coïncidence dans le choix des titres de ces deux films car au gré de leur alternance, une ou l´autre morale des deux films apparaît : partir puis les regrets ou les regrets puis partir ?

“Partir”(2008)
Réalisése par : Cédric Kahn
Avec : Kristin Scott Thomas, Sergi López, Yvan Attal
Production : Pyramide Production (France), Caméra One (France), Solaire Production (France)

“Les Regrets” (2008)
Réalisése par : Cédric Kahn
Avec : Yvan Attal, Valeria Bruni Tedeschi, Arly Jover
Production : Les Films du Lendemain (France), Maïa Cinéma (France), Mars Films (France), Dragon 8 (France)

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Check Also

Un beau soleil intérieur Claire Denis photo critique film

[CRITIQUE] “Un beau soleil intérieur” : L’optimisme de la jeunesse par Claire Denis

Après avoir longtemps parlé d’hommes dans ses longs-métrages, Claire Denis s’intéresse enfin à la cause …

Télévie 2017 image Virginie Efira

[INTERVIEW EXCLUSIVE] Virginie Efira : “Je tourne jusqu’en janvier 2019”

Lors du Télévie 2017 (opération caritative belge qui combat la leucémie), la comédienne Virginie Efira …

Laisser un commentaire